Actionable Ways to Avoid Holiday Stress
C'est à nouveau la période la plus merveilleuse de l'année! Le temps des réunions de famille (mais pas cette année), des fêtes de fin d'année (peut-être) et, selon ma télé, de l'achat de tout nouveaux VUS pour lui et pour elle (pas jamais). Je ne suis pas sarcastique, j'apprécie la période des fêtes, mais il […]

femme triste sous le stress des vacancesC'est à nouveau la période la plus merveilleuse de l'année! Le temps des réunions de famille (mais pas cette année), des fêtes de fin d'année (peut-être) et, selon ma télé, de l'achat de tout nouveaux VUS pour lui et pour elle (pas jamais).

Je ne suis pas sarcastique, j'apprécie la période des fêtes, mais il ne fait aucun doute que c'est stressant. Le tourbillon de l'excitation des vacances, la décoration de la ferme, le dragage des mêmes vieux combats de famille, les achats de dernière minute et la haine amoureuse du temps hivernal peuvent être beaucoup, même dans les meilleures circonstances. Pour tous ceux qui aiment cette période de l'année, il y en a d'autres qui la redoutent.

Un certain stress est inévitable, surtout si les vacances sont difficiles en raison de situations familiales compliquées, de pertes passées ou de difficultés financières. cependant, beaucoup de stress des vacances est auto-imposé. Autant que tu pourrais te sentir comme toi avoir pour faire certaines choses pour rendre les vacances magiques pour tout le monde, très peu sont vraiment non négociables. Ce n'est pas parce que vous mettez généralement des décorations élaborées, faites cuire 12 types de biscuits et produisez des cadeaux faits maison que vous êtes obligé de le faire cette année. Il est possible - mais pas toujours facile - de se retirer des choses qui causent plus de stress que de plaisir.


Restez sur la bonne voie où que vous soyez! Téléchargez instantanément votre Guide Primal et Keto pour manger au restaurant


En vous fixant quelques règles de base de base, vous pouvez gérer beaucoup de stress pendant les vacances:

Contrôlez les variables que vous pouvez contrôler.

Ce sont des choses comme:

  • Combien vous faites ou ne respectez pas vos routines saines habituelles.
  • Combien de temps et d'énergie vous consacrez à la décoration et au maintien d'autres traditions de vacances.
  • Combien d'argent vous dépensez.
  • Qui vous faites ou ne célébrez pas en personne cette année.

Essayez de ne pas perdre le sommeil à cause des choses que vous ne pouvez pas contrôler.

  • Restrictions COVID
  • Que d'autres personnes respectent ou non les règles.
  • Les attentes des autres envers vous.
  • Si vos amis et votre famille élargie acceptent les limites que vous définissez pour votre famille immédiate.

Ayez des attentes raisonnables envers vous-même et les autres.

Je dirais que les attentes déraisonnables sont au cœur de beaucoup de stress pendant les vacances. Il n'y a que tellement de temps, d'argent et d'énergie émotionnelle à parcourir, et nous nous dispersons souvent trop. Cette année, le stress est plus élevé que jamais, les nerfs sont effilochés et nous ne sommes probablement pas à notre meilleur. Si jamais il y avait un an pour réduire vos attentes et vous contenter de moins, c'est bien ça.

Traitez-vous et les autres avec gentillesse et compassion.

Mon mantra est toujours donner la priorité aux soins personnels, mais cela va au-delà de cela. Cela signifie vous étendre, vous et vos proches, plus de grâce lorsque les tâches sont annulées, que les esprits s'embrasent parfois et qu'il est impossible de rendre tout le monde heureux. Fondamentalement, soyez cool avec vous-même et les autres.

Ok, je vous entends dire, mais ce sont tous assez abstraits. Quels sont les moyens concrets d'éviter, ou du moins atténuer, le stress des vacances?

7 façons d'éviter le stress des vacances

1. Donner la priorité au sommeil

Je vais sortir sur une branche et dire ça si vous pouvez faire cette seule chose, beaucoup d'autres choses tomberont en ligne. Donner la priorité au sommeil jette les bases de la gestion du stress.

Comment? Premièrement, la privation de sommeil est intrinsèquement stressante, physiologiquement et mentalement. Cela vous rend grincheux et irritable, il est donc presque impossible d'étendre cette grâce susmentionnée à qui que ce soit, y compris vous-même. Vous prenez de moins bonnes décisions et avez moins de volonté pour faire des choses difficiles, comme vous en tenir à votre régime alimentaire et établir des limites saines. De plus, vous êtes plus susceptible de finir malade et incapable de faire même les bases.

D'un autre côté, quand le sommeil n'est pas négociable, il est plus facile de dire non à des choses comme rester trop tard aux fêtes de fin d'année (peut-être pas cette année…) et boire trop et trop souvent. Votre humeur et vos perspectives sont meilleures, il est donc plus facile de transmettre la positivité aux autres.


Faites fondre le stress avec Calme adaptogène


2. Planifiez «me time»

Comme dans, mettez-le littéralement dans votre calendrier. Définissez des rappels sur votre téléphone. Assurez-vous que votre famille sait quelles heures sont interdites pour les demandes urgentes de lessive, la vérification des devoirs et les plaintes générales.

Idéalement, vous réserveriez un bloc quotidien, plus un temps hebdomadaire consacré uniquement à vous. Par exemple, vous pouvez programmer 30 minutes paisibles le matin avant le début de l'agitation de la journée, plus une heure ou deux un soir, c'est votre temps de prendre soin de vous. Lisez, rédigez un journal, méditez, marchez, asseyez-vous tranquillement avec une tasse de café, regardez des films de vacances - cela n'a pas d'importance tant que c'est réparateur, pas drainant. Protégez cette fois. Rendez-le sacré.

3. Tenez-vous en (principalement) à votre alimentation et à vos mouvements / exercices habituels

Je dis surtout parce que je ne pense pas que ce soit la pire chose au monde de se livrer un peu pendant les vacances, mais votre kilométrage peut varier. D'après mon expérience, les vacances sont plus stressantes lorsque vous vous sentez tiré dans des directions différentes, que vous voulez profiter des aliments traditionnels ou des friandises occasionnelles, mais que vous sentez que vous n'êtes pas «autorisé» à cause de votre alimentation. «Généralement normal» permet une certaine flexibilité.

Plus généralement, il est normal de se détendre quand on a affaire à tant d'autres choses dans le monde en ce moment. Surtout si vous êtes perfectionniste, il pourrait être bon d'abaisser vos normes juste assez pour soulager une partie de la pression.

Cela dit, ne laissez pas le balancier se balancer complètement. Il n'y a aucune bonne raison de passer les six prochaines semaines à faire des choix qui vous font vous sentir mal physiquement et mentalement. Efforcez-vous de trouver l'endroit idéal où vous appréciez les vacances, mais ne vous préparez pas à vous sentir malheureux en janvier. N'oubliez pas qu'une bonne nutrition renforce les défenses naturelles de votre corps contre le stress.

4. Fixez des limites à l'avance

Fixer des limites avec d'autres personnes peut être inconfortable, surtout si vous n'êtes pas particulièrement assertif. Cependant, c'est une compétence d'adulte importante qui peut protéger massivement votre propre santé mentale et prévenir les conflits lorsqu'elle est effectuée correctement.

Si vous ne voulez pas parler de politique, de votre alimentation ou de quoi que ce soit d'autre lors du prochain dîner de famille, dites-le avant de vous réunir. Soyez gentil mais ferme et direct. Expliquez pourquoi vous faites la demande et ce qui se passera si vos souhaits ne sont pas respectés. Par exemple: «Cela me fait vraiment mal lorsque vous et papa faites des commentaires sur mon poids. Si je viens dîner, j'ai besoin que ce sujet soit interdit. Si vous ne pouvez pas accepter cela tous les deux, je vais malheureusement devoir rester à la maison.

Les frontières ne peuvent pas vous sauver de tout drame, mais elles peuvent vous aider à éviter le pire, ou au moins vous donner une issue de secours si les choses tournent au sud. Ils ne sont pas réservés aux autres non plus. Vous devrez peut-être également vous fixer des limites plus strictes, en décidant à l'avance quels comportements sont et ne sont pas acceptables. S'engager à dormir, me donner du temps et quelles excursions diététiques, le cas échéant, vous choisissez de faire sont toutes des formes de délimitation. Il en va de même pour établir un budget et s'y tenir.

5. Ne faites que les choses qui comptent vraiment

Demande toi: Laquelle des tâches et traditions qui me prennent du temps chaque année en fait avoir se faire? Que dois-je vouloir faire? Que se passerait-il si je ne faisais pas ____ cette année? Pourrions-nous encore passer de merveilleuses vacances si nous ne faisions que ____? »

Peut-être que le respect de chaque tradition familiale remplit vraiment votre seau métaphorique, auquel cas, allez-y. D'un autre côté, si vous ne pouvez tout simplement pas supporter l'idée de faire tous les mouvements habituels, vous pouvez et devez vous sentir libre de Marie Kondo vos vacances - ne gardez que les choses qui vous apportent de la joie et supprimez le reste. Laissez chacun des membres de votre famille proposer ses deux ou trois priorités principales et faire de ces «choses à faire». Que tout le reste soit «nous verrons». Dans le pire des cas, s'il s'avère que vous manquez de passer des heures à emballer minutieusement des cadeaux la veille de Noël, vous pouvez le refaire l'année prochaine.

6. Trouvez un mantra sans culpabilité et utilisez-le généreusement

La culpabilité est généralement le résultat des histoires que nous nous racontons: «Les grands-parents seront si tristes s'ils n'obtiennent pas leurs ornements faits maison cette année» ou «Noël ne sera pas le même pour les enfants si nous n'en avons pas. notre fête de décoration de biscuits. Ils peuvent ou non être vrais, mais dans tous les cas, ce n'est pas ton problème. Ce n'est pas votre travail de vous épuiser en essayant de rendre les autres heureux.

C'est là que l'auto-compassion entre en jeu. Au lieu de vous dire comment vous gâchez à lui seul les vacances de tout le monde, essayez: «Cette année est difficile et je fais de mon mieux. C'est tout ce que tout le monde peut raisonnablement attendre de moi, et je ne vais pas me sentir coupable.

Au lieu de «Je ne vais pas me sentir coupable», vous pouvez sous-entendre:

  • «Cela n'aide personne si je sacrifie ma santé mentale en essayant de rendre les vacances parfaites.»
  • «Ma famille m'aime et comprend.»
  • «Je peux choisir de ne pas être entouré de gens, même de la famille, qui me font du mal à ce sujet.» (Fixer des limites!)

7. Évitez la dépression saisonnière et l'anxiété

Les médecins ne savent pas exactement ce qui cause les troubles affectifs saisonniers, mais certaines personnes sont plus sensibles que d'autres. Renforcez vos défenses si vous êtes quelqu'un qui lutte généralement pendant les mois d'hiver.

Commencez par avoir une alimentation riche en nutriments. Les symptômes de dépression et d'anxiété sont liés à une foule de carences en nutriments, notamment le magnésium, les acides gras oméga-3, les vitamines B, le zinc et le folate. Compléter si nécessaire avec une multivitamine / multi-minéraux.

La dépression saisonnière semble également être liée à une diminution de l'activité sérotoninergique dans le cerveau et peut-être à une augmentation des niveaux de mélatonine. Les deux pourraient causer ou être la conséquence de rythmes circadiens dérégulés. Si vous souffrez de dépression saisonnière, il est doublement important de protéger votre sommeil farouchement. À booster la sérotonine, mangez de la viande et de la volaille, qui contiennent du tryptophane (un précurseur de la sérotonine), et du poisson et des œufs riches en oméga-3. Prenez beaucoup de soleil ou optez pour la luminothérapie pour augmenter la synthèse de la vitamine D. La vitamine D est importante pour la production de sérotonine et les personnes souffrant de dépression saisonnière ont souvent de faibles niveaux de vitamine D. Suppléments de vitamine D peut aider à combler les lacunes, mais le soleil est meilleur. Peut-être que vous pouvez faire des promenades quotidiennes dans la nature pendant votre «temps de moi» prévu et faire d'une pierre deux coups.

Laissez-le aller, laissez-le aller!

Je sais par expérience à quel point il est facile d'absorber tout le stress et de le gérer plutôt que de prendre des mesures pour le soulager. Votre cœur est au bon endroit. Vous voulez que les autres passent de bonnes vacances! Vous ne voulez pas laisser tomber les autres! Vous voulez enseigner à vos enfants les traditions familiales! C'est gentil et généreux, mais cela bascule facilement dans le martyre, le ressentiment et la perte de votre propre joie.

Donnez-vous la permission de simplifier, de modifier, d'annuler et d'adapter les vacances au besoin. L'élimination du stress «facultatif» signifie que vous avez plus d'espace mental pour faire face aux facteurs de stress que vous ne pouvez pas facilement éliminer afin que vous puissiez vous concentrer sur tout ce qui est vraiment merveilleux à cette période de l'année.

Collagène_Quench_640x80

A propos de l'auteur

Lindsay Taylor, PhD

Lindsay Taylor, Ph.D., est rédactrice principale et responsable de la communauté pour Primal Nutrition, coach certifiée en santé Primal et co-auteur de trois livres de cuisine céto.

En tant qu'écrivain pour Mark's Daily Apple et leader des communautés florissantes Keto Reset et Primal Endurance, le travail de Lindsay consiste à aider les gens à apprendre ce qui, pourquoi et comment mener une vie axée sur la santé. Avant de rejoindre l'équipe Primal, elle a obtenu sa maîtrise et son doctorat. en psychologie sociale et de la personnalité de l'Université de Californie à Berkeley, où elle a également travaillé comme chercheuse et instructrice.

Lindsay vit dans le nord de la Californie avec son mari et ses deux fils passionnés de sport. Dans son temps libre, elle aime la course à pied, le triathlon, le camping et les soirées de jeux. Suivez-nous sur Instagram @theusefuldish alors que Lindsay tente de jongler avec le travail, la famille et l'entraînement d'endurance, tout en maintenant un équilibre sain et, surtout, en s'amusant dans la vie. Pour plus d'informations, visitez lindsaytaylor.co.

Si vous souhaitez ajouter un avatar à tous vos commentaires, cliquez ici!


It’s easy to get confused when it comes to health and alimentation. Even qualified experts often seem to hold opposing opinions. Yet, despite all the disagreements, a number of wellness tips are well supported by research. Here are 27 health and nutrition tips that are actually based on good technique.

These 8 practical tips cover the basics of healthy eating and can help you make healthier choices.

The key to a saine diet is to eat the right amount of kcal for how active you are so you balance the energy you consume with the energy you use.

If you eat or drink more than your body needs, you’ll put on weight because the energy you do not use is stored as fat. If you eat and drink too little, you’ll lose weight.

You should also eat a wide range of foods to make sure you’re getting a balanced diet and your body is receiving all the nutrients it needs.

It’s recommended that men have around 2, 500 calories a day ( 10, 500 kilojoules ). Women should have around 2, 000 calories a day ( 8, 400 kilojoules ). Most adults in the UK are eating more kcal than they need and should eat fewer kcal.

Starchy carbohydrates should make up just over a third of the food you eat. They include potatoes, bread, rice, pasta and cereals. Choose higher fibre or wholegrain varieties, such as wholewheat pasta, brown rice or potatoes with their skins on.

They contain more fibre than white or refined starchy carbohydrates and can help you feel full for longer. Try to include at least 1 starchy food with each main meal. Some people think starchy foods are fattening, but gram for gram the carbohydrate they contain provides fewer than half the calories of fat.

Keep an eye on the fats you add when you’re cooking or serving these types of foods because that’s what increases the calorie content – for example, oil on chips, butter on bread and creamy condiments on pasta.

It’s recommended that you eat at least 5 portions of a variety of fruit and veg every day. They can be fresh, frozen, canned, dried or juiced. Getting your 5 A Day is easier than it sounds. Why not chop a banana over your breakfast cereal, or swap your usual mid-morning snack for a piece of fresh fruit ?

A portion of fresh, canned or frozen fruit and vegetables is 80g. A portion of dried fruit ( which should be kept to mealtimes ) is 30g. A 150ml glass of fruit juice, vegetable juice or smoothie also counts as 1 portion, but limit the amount you have to no more than 1 glass a day as these drinks are sugary and can damage your teeth.

You can choose from fresh, frozen and canned, but remember that canned and smoked fish can be high in salt. Most people should be eating more fish, but there are recommended limits for some variétés of fish.

You need some fat in your diet, but it’s important to pay attention to the amount and type of fat you’re eating. There are 2 main types of fat : saturated and unsaturated. Too much saturated fat can increase the amount of cholesterol in the blood, which increases your risk of developing heart disease.

On average, men should have no more than 30g of saturated fat a day. On average, women should have no more than 20g of saturated fat a day. Children under the age of 11 should have less saturated fat than adults, but a low-fat diet is not suitable for children under 5.

Try to cut down on your saturated fat intake and choose foods that contain unsaturated fats instead, such as vegetable oils and spreads, oily fish and avocados. For a healthier choice, use a small amount of vegetable or olive oil, or reduced-fat spread instead of butter, lard or ghee.

When you’re having meat, choose lean cuts and cut off any visible fat. All types of fat are high in energy, so they should only be eaten in small amounts.

Regularly consuming foods and drinks high in sugar increases your risk of obesity and tooth decay. Sugary foods and drinks are often high in energy ( measured in kilojoules or calories ), and if consumed too often can contribute to weight gain. They can also cause tooth decay, especially if eaten between meals.

Free sugars are any sugars added to foods or drinks, or found naturally in honey, syrups and unsweetened fruit juices and smoothies. This is the type of sugar you should be cutting down on, rather than the sugar found in fruit and milk.

Many packaged foods and drinks contain surprisingly high amounts of free sugars.

More than 22. 5g of total sugars per 100g means the food is high in sugar, while 5g of total sugars or less per 100g means the food is low in sugar.

Eating too much salt can raise your blood pressure. People with high blood pressure are more likely to develop heart disease or have a stroke. Even if you do not add salt to your food, you may still be eating too much.

About three-quarters of the salt you eat is already in the food when you buy it, such as breakfast cereals, soups, breads and condiments. Use food labels to help you cut down. More than 1. 5g of salt per 100g means the food is high in salt.

Adults and children aged 11 and over should eat no more than 6g of salt ( about a teaspoonful ) a day. Younger children should have even less.

As well as eating healthily, regular exercise may help reduce your risk of getting serious health conditions. It’s also important for your overall health and wellbeing.

Read more about the benefits of exercise and physical activity guidelines for adults. Being overweight or obese can lead to health conditions, such as type 2 diabetes, certain cancers, heart disease and stroke. Being underweight could also affect your health.

Most adults need to lose weight by eating fewer calories. If you’re trying to lose weight, aim to eat less and be more réactive. Eating a saine, balanced diet can help you maintain a saine weight.

Check whether you’re a saine weight by using the BMI saine weight calculator. Start the NHS weight loss plan, a 12-week weight loss guide that combines advice on healthier eating and physical activity. If you’re underweight, see underweight adults. If you’re worried about your weight, ask your GP or a dietitian for advice.

You need to drink plenty of fluids to stop you getting dehydrated. The government recommends drinking 6 to 8 glasses every day. This is in addition to the fluid you get from the food you eat. All non-alcoholic drinks count, but water, lower fat milk and lower sugar drinks, including tea and coffee, are healthier choices. Try to avoid sugary soft and fizzy drinks, as they’re high in kcal. They’re also bad for your teeth.

Even unsweetened fruit juice and smoothies are high in free sugar. Your combined total of drinks from fruit juice, vegetable juice and smoothies should not be more than 150ml a day, which is a small glass. Remember to drink more fluids during hot weather or while exercising.

Some people skip breakfast because they think it’ll help them lose weight. But a saine breakfast high in fibre and low in fat, sugar and salt can form part of a balanced diet, and can help you get the nutrients you need for good health.

A wholegrain lower sugar cereal with semi-skimmed milk and fruit sliced over the top is a tasty and healthier breakfast. Further informationThe Eatwell Guide can help you get the right balance of the 5 main food groups. The guide shows you how much of what you eat should come from each food group. Read more about eating a balanced diet and understanding calories.

SHOP NOW

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *