Should The Expert Swimmer Become A Beginner Again?
La joie d'un débutant C'est un grand plaisir de travailler avec un nouveau nageur ou quelqu'un qui est totalement nouveau dans notre façon de nager et de s'entraîner et de les avoir tellement ouverts et enthousiasmés par les nouvelles possibilités et de voir de l'espoir émerger dans leur esprit. Leur joie de découverte devient ma […]

La joie d'un débutant

C'est un grand plaisir de travailler avec un nouveau nageur ou quelqu'un qui est totalement nouveau dans notre façon de nager et de s'entraîner et de les avoir tellement ouverts et enthousiasmés par les nouvelles possibilités et de voir de l'espoir émerger dans leur esprit. Leur joie de découverte devient ma joie. Leur approche ouverte de l'apprentissage est également une leçon pour ceux d'entre nous qui nagent depuis longtemps.

J'ai une fille, plus tard dans la cinquantaine, qui a commencé à venir récemment pour apprendre à mieux nager. Pour elle, la natation est devenue un moment précieux pour se ressourcer au milieu des responsabilités de soins et du stress pandémique auquel nous sommes tous confrontés ensemble. Elle m'a dit qu'elle venait juste de se mettre à la natation au cours des deux dernières années, mais qu'elle s'était présentée avec de meilleures compétences en place que ce que j'avais prévu de sa description initiale. Malgré à quel point elle se débrouillait déjà seule, elle a senti que cela pouvait être beaucoup mieux et a donc demandé mon aide. Dès le premier instant, elle a été remarquablement réceptive et ravie de reprendre les compétences les plus fondamentales de nos leçons dans son temps de pratique personnelle et d'explorer son corps de natation comme si elle apprenait à bouger pour la première fois. Elle a traité chaque concept avec empressement à apprendre et à grandir.

Alors que nous terminons chaque leçon, son enthousiasme me laisse excité de voir ce qu'elle découvrira dans son temps de pratique à venir. Par expérience, je sais ce que ces concepts sont censés produire et ce que les gens découvrent généralement sur eux-mêmes, mais quand je rencontre quelqu'un avec un esprit de débutant comme celui-ci, je sais qu'il faut prendre du recul et rester ouvert car ils peuvent trouver un sens et un impact à partir du fondamental. compétences d'une manière que je n'ai peut-être pas vue auparavant. Dans cette atmosphère, l'enseignant se prépare à être un étudiant.

Qu'est-ce que l'esprit du débutant?

Jon Kabat Zinn, en enseignant les 9 attitudes de la pleine conscience, décrit comment l'esprit de l'expert voit très peu de possibilités, mais l'esprit du débutant en voit beaucoup. L'expert arrive à la situation avec des idées fortes sur la façon dont cela s'est passé et comment cela devrait être, alors que le débutant a peu de choses, juste de l'ouverture et de l'émerveillement. Dans l'activité, le cerveau de l'expert est occupé à affiner et à renforcer les circuits neuronaux existants, tandis que le cerveau du débutant est occupé à en développer de nouveaux et à étendre ses connexions.

Ceux d'entre nous qui nagent depuis des décennies peuvent si facilement tenir pour acquis les vastes possibilités de chaque nouvelle journée dans l'eau, car nos routines et nos réalisations méritées peuvent facilement nous amener à penser que nous avons expérimenté tout ce qu'il y a dans cette activité. Nous savons ce que nous savons. Cependant, la concentration incessante sur le plus dur, le plus loin, le plus rapide, le plus dur - un souci unidimensionnel pour les quantités - entrave notre capacité à voir les nouvelles récompenses qui peuvent nous attendre à chaque nouveau jour.

Kabat Zinn utilise diverses phrases pour décrire l'esprit du débutant:

  • Voir les choses comme si pour la première fois
  • Faire place à la nouveauté
  • Voir de nombreuses possibilités
  • Venir frais
  • Ne pas rester coincé dans ses opinions (d'experts)
  • Ne pas se laisser prendre par `` j'aime / je n'aime pas '' (voir Avantages du non-jugement)
  • Ne pas supposer comment le résultat sera
  • Je ne m'attendais pas à la même chose que la dernière fois

Langer & Moldoveanu (2000) mettent en évidence les attributs de l'esprit du débutant en définissant la pleine conscience comme «le processus de création de distinctions nouvelles» à chaque instant, ce qui «peut conduire à un certain nombre de conséquences diverses, y compris (1) une plus grande sensibilité à son environnement. , (2) une plus grande ouverture aux nouvelles informations, (3) la création de nouvelles catégories pour structurer la perception, et (4) une meilleure prise de conscience de multiples perspectives dans la résolution de problèmes. En d'autres termes, celui qui démontre l'attitude de l'esprit du débutant regarde continuellement les mêmes choses en apparence de manière nouvelle, ou prend soin de remarquer les différences d'un moment à l'autre, d'un événement de routine à un autre.

Les experts voient étroitement

Il y a une leçon ici pour les expérimentés, les accomplis, les experts de notre sport. Ceux d'entre nous qui font cela depuis longtemps, à cause de toute cette expérience, ont tendance à perdre la capacité de remarquer et d'apprécier les nouvelles choses aussi bien que les anciennes. Nous restons coincés dans nos routines et nos attentes, ou nous nous concentrons très étroitement sur ce que nous nous sommes conditionnés à penser qui compte. Nous sommes peut-être habilement concentrés sur le renforcement de notre forme physique et de nos compétences vers un objectif particulier, mais nous ne sommes plus ouverts à de nouvelles informations qui ne semblent pas être immédiatement liées à ce sur quoi nous travaillons. Lorsque nous nous fixons des objectifs fixes, en particulier ceux définis objectivement (par exemple, parcourir une certaine distance, nager à une vitesse spécifique), l'esprit filtre naturellement ce qui ne semble pas y contribuer. Nous avons tendance à adopter un état d'esprit axé sur la performance, qui réduit le champ de vision et l'intérêt à ce qui ne concerne que ce que nous essayons d'accomplir.

Maintenant, nous reconnaissons qu'il y a la possibilité d'une grande satisfaction dans l'atteinte des objectifs de performance pour lesquels nous avons dû travailler dur. Mais la joie de vivre au jour le jour vient de la nouveauté, de la découverte et de la dégustation de ce que nous avons trouvé.

Ce que j'observe, c'est que les nouveaux nageurs manifestent plus souvent ce genre de joie, alors que les plus expérimentés ne le font pas. Je connais quelques exceptions qui ont commencé avec cette joie et ont trouvé un moyen de la préserver pendant des années. Ensuite, il y a ceux qui l'ont redécouvert en cours de route, comme s'ils renaissaient. Ce sont ceux dont nous pouvons apprendre.

photo par Bibliothèque nationale autrichienne sur Unsplash

De l'expert au débutant encore

Shapiro et coll. (2006) soulignent que «apprendre à voir clairement (et apprendre en général) dépend de la capacité à se désidentifier des modèles et croyances antérieurs». Les experts sont des experts car ils ont passé beaucoup de temps à étudier et à affiner leurs modèles et leurs croyances, et à développer leurs capacités extraordinaires autour de celles-ci. Ce qui les rend forts peut également les affaiblir lorsque quelque chose de crédible vient remettre en question ce qu'ils pensent déjà savoir. Une attitude d'ouverture, d'humilité à reconnaître qu'il y a plus à apprendre, et l'attitude désireuse de poursuivre une vision même contradictoire atténue cette faiblesse.

Comment les expérimentés, les accomplis, les anciens reviennent-ils à l'esprit du débutant? Ou comment pouvons-nous éviter de le perdre en premier lieu?

Pour commencer, nous devons nous rappeler que tout change - notre corps, nous-mêmes, les autres, notre environnement - et souvent de manière modeste et à peine détectable d'un moment à l'autre, au jour le jour. Si nous ne détectons rien, alors c'est un indicateur que nous avons été pris dans l'esprit des experts, ou pire, que nous sommes devenus plutôt insensés parce que le changement se produit toujours sous notre nez. Selon la définition de Langer, stupidité ne voit plus les distinctions (changements, différences) qui viennent du temps qui passe, ne remarque plus la nouveauté des choses à l'intérieur et à l'extérieur de vous.

Pour en sortir, en entrant dans nos routines, nous pouvons mettre un point d'honneur à remarquez ce qui est différent - et il y en a énormément. Pour cela, nous devrons exercer notre conscience et notre attention. Une pratique de pleine conscience aide vraiment à développer ces muscles mentaux, comme les pompes, à construire les muscles physiques. Faites juste 2 ou 3 par jour cette semaine et la semaine prochaine, vous pouvez en faire 3 ou 4, puis la semaine prochaine 5 ou 6, et ainsi de suite. Tout le monde commence de cette façon. Le plus faible est à ceci, plus il y a de raisons de faire les exercices pour devenir plus fort.

nous pouvons fixer des objectifs d'apprentissage au lieu d'objectifs de performance. La pratique consiste alors davantage à répondre à la question «Qu'est-ce que je peux apprendre et appliquer?» Qu'à «Que puis-je faire?». Ensuite, tout résultat, positif-neutre-négatif, d'une séance d'entraînement devient intéressant et informatif. Les détails de notre environnement immédiat et nos résultats en son sein de non-changement / succès / échec indiquent tous quelque chose dont nous pourrions éventuellement apprendre et devenir un meilleur nageur.

Les objectifs d'apprentissage provoquent curiosité. Il y a toujours quelque chose de différent. Nous pouvons nous poser des questions difficiles:

  • Qu'est-ce qui est différent?
  • Pourquoi est-ce différent?
  • Comment en est-il arrivé là?
  • Quel effet ces différences ont-elles sur moi?
  • De quelles manières puis-je répondre à ces changements?
  • Que puis-je expérimenter la prochaine fois?

Nous pouvons poursuivre améliorations dans qualités de notre expérience et de nos performances. Mesurer les progrès uniquement en termes de distance ou de vitesse est unidimensionnel et n'est même pas proche de fournir une image complète de sa véritable forme physique et de sa maîtrise. Une performance vraiment bonne se mesure non seulement par ce que vous produisez, mais aussi par la manière dont vous l'avez produite et à quel coût avant, pendant et après la représentation.

nous pouvons pratiquer avec des exercices autolimitants qui restreignent notre mode habituel de penser et de faire et nous obligent à voir et à faire les choses d'une manière nouvelle. Nous pouvons nous livrer à des activités physiquement limitantes, comme nager avec gants de poing ou la nage à un bras, pour forcer le corps à résoudre le puzzle de l'efficacité de nouvelles manières. Nous pouvons nous engager dans des activités mentalement limitantes, comme suspendre le souci de distance ou de vitesse pendant une journée ou une semaine et nager dans le but de maintenir une seule qualité interne prisée. Nous pouvons pratiquer dans un environnement totalement nouveau (et plus stimulant). En nous retirant volontairement et régulièrement de nos routines, nous pouvons faire bouger les choses pour nos esprits et leur donner une chance de remarquer de nouvelles choses, ou des choses que nous avons oubliées ou dont nous n'avons pas apprécié.

nous pouvons entreprendre une activité totalement nouvelle où nous devons tout recommencer au stade débutant, ou à proximité. Ils peuvent dire qu'un vieux chien ne peut pas apprendre de nouvelles astuces, mais cela est bien soutenu par la science maintenant que le cerveau des «vieux chiens» connaît un rajeunissement lorsque nous essayons de le faire. C'est l'intention et l'effort qui comptent, pas l'accomplissement. En nous mettant dans la position où nous devons apprendre des mouvements complexes totalement nouveaux (ou un nouvel instrument de musique, ou un nouveau langage, ou un nouvel art, etc.), nous provoquons une nouvelle conscience corporelle et situationnelle, de nouvelles perspectives, une plus humble ( et donc, une attitude plus magistrale, et nous développons de nouvelles connexions neuronales qui aident le cerveau à rester jeune.

La maturité d'un débutant

L'esprit du débutant n'est pas une régression vers un stade moins mature. Il peut en fait être considéré comme faisant partie de la base d'une plus grande sagesse. Cet état d'esprit peut être quelque chose que nous accordons en cadeau lorsque nous sommes jeunes ou que nous commençons une nouvelle activité, mais ensuite le perdons en cours de route lorsque nous commençons à sentir que nous savons presque tout ce qu'il y a à savoir. Un vrai maître d'un art ou d'une discipline est celui qui se rend compte qu'il y a tellement plus à apprendre, même dans les fondamentaux, tandis qu'un faux maître pense qu'il approche des extrémités du domaine de la découverte.

Ce n'est pas qu'il faut renoncer à poursuivre des performances supérieures, mais ne pas abandonner non plus la joie de la pratique. L'esprit du débutant garde la porte du potentiel toujours ouverte grâce à l'apprentissage et à la découverte et ce sont des ingrédients de l'engagement. Cela crée à la fois l'opportunité de trouver du plaisir et de l'intrigue dans le travail quotidien de formation ainsi que l'opportunité de grandir dans plus de dimensions et de trouver périodiquement de meilleures façons de poursuivre les réalisations dont nous rêvons. Cela peut même conduire à découvrir de nouveaux rêves que nous n'avions pas réalisés auparavant et que nous avions en nous.

À la fin de la journée, à la fin de la saison, et peut-être à la fin de la vie, qu'est-ce qui sera considéré comme le plus important de toute façon? Nous pourrions faire valoir que celui qui maintient l'esprit du débutant sera finalement, année après année, plus susceptible de continuer parce qu'il apprécie le processus, et il sera mieux placé pour accomplir de grandes choses grâce à tout ce qu'il continue à apprendre et par comment ils changent gracieusement en cours de route.

.

Langer, EJ et Moldoveanu, M. (2000). La construction de la pleine conscience. Journal of Social Issues, 56, 1–9.

Shapiro, SL, Carlson, LE et Astin, JA (2006). Mécanismes de pleine conscience. Journal of Clinical Psychology, 62, 373–386.

.

.

© 2020, Mediterra International, LLC. Tous les droits sont réservés. L'utilisation et / ou la duplication non autorisée de ce matériel sans l'autorisation expresse et écrite de l'auteur et / ou du propriétaire de ce site est strictement interdite. Des extraits et des liens peuvent être utilisés, à condition que le crédit complet et clair soit accordé à Mediterra International, LLC et Mediterraswim.com avec une direction appropriée et spécifique du contenu original.


The following information was found on the Enjoy Swimming website. Tips like this and a whole lot more will be covered at the Nike Swim Camp at Trinity College this summer !

Having a good freestyle swimming technique is essential for an effective stroke. Being effective means either being relaxed while swimming at slow to moderate speed or swimming fast without being exhausted too quickly. The swimming tips in this article will help you become a more effective freestyle swimmer.

Keep your head in line with your trunk and look straight down toward the bottom of the pool. Don’t look forward because otherwise you will have the tendency to lift your head, which will in turn cause your hips and legs to drop and you will have to kick harder to keep them up.

Learn how to press your buoy, which has the benefit of keeping your hips and legs up without much effort. This freestyle swimming technique requires you to apply downward pressure on your head and chest. As your lungs are filled with air and very buoyant, pressing down your upper body causes the lower body to rise up through a coucher effect. You then don’t need to kick that anymore.

Don’t lift your head just before breathing. This common error also causes your hips and legs to drop. Rather roll on your side and let your head roll a little bit further until your mouth clears the water. It should feel like your head was resting sideways on a pillow made of water.

Try to swim more on your sides rather than flat on your stomach and chest. Roll from side to side with each arm stroke. This allows you to engage the larger back muscles in addition to the shoulder groupes de muscles and improves your propulsion.

to obtain an effective freestyle swimming technique you need to exhale continuously in the water while your face is submerged. There simply isn’t enough time to both inhale and exhale on the side during a breathing arm recovery. This also lets you relax more in the water.

Learn how to swim with a so-called high elbow. This freestyle swimming technique consists in flexing your arm and keeping your elbow high in the water during the under water arm sweat so that your forearm is facing backward rather than downward for as long as possible, which improves propulsion.

While recovering your arm forward don’t extend it completely above water before letting it drop in the water because it increases drag and can also lead to swimmer’s shoulder over time. It is better to enter the water with your hand shortly after it has passed your head and then to extend the arm forward under water.

Save energy by using a relaxed two-beat kick for middle and long en ligne swimming. This means that you kick at the same pace as you stroke with your arms.

Make sure your palm is parallel to the water surface while it extends forward under water during the arm recovery. A common mistake freestyle swimmers make is to angle their palm upward at the end of the recovery. In that case they are in fact pushing water forward and slowing themselves down.

In the beginning, a nose clip can be useful because it keeps water out of your nose and so this is one less thing to worry about and you can relax more. Once your technique and direction has improved later on you will be able to get rid of the nose clip without too much effort. Personally I used a nose clip for a year while learning the freestyle stroke before getting rid of it.

The 10 swimming tips presented in this article should help you improve your freestyle swimming technique. Some of these tips can be applied immediately, others will need some time to be mastered. So have a good time while trying them out and be patient if it takes some time to master them.

SHOP NOW

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *