A Conscious Consumer’s Guide to Fashion
La mode est l'une des industries à la croissance la plus rapide au monde, produisant plus de 80 milliards de vêtements chaque année. Cependant, cette industrie est responsable d'une quantité stupéfiante de déchets -...

La mode est l'une des industries à la croissance la plus rapide au monde, produisant plus de 80 milliards de vêtements chaque année. Cependant, cette industrie est responsable d'une quantité stupéfiante de déchets - près de 92 millions de tonnes finissent dans les décharges chaque année, avec des déchets textiles mondiaux d'environ 70 livres par personne. Outre les déchets, l'industrie de la mode génère 5 à 10% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et utilise de grandes quantités de ressources non renouvelables pour produire des vêtements.

Avec tous ces problèmes, que pouvons-nous, en tant que consommateurs, faire pour réduire notre impact environnemental? Voici une comparaison de trois types de mode différents et de leurs impacts environnementaux: la mode rapide, l'épargne et la mode écologique.

Mode rapide

La fast fashion est un vêtement fabriqué très rapidement par des détaillants de grande consommation qui ne prend pas forcément en compte les impacts sur l'environnement ou la santé humaine. Les produits ont tendance à être fabriqués à bas prix, en utilisant des matériaux de mauvaise qualité et une main-d'œuvre bon marché, le tout afin qu'ils puissent vous vendre une chemise à 5 $. Ces 5 dollars ne tiennent pas compte des travailleurs des ateliers clandestins qui gagnent à peine assez pour vivre, qui sont obligés de travailler de longues heures dans des conditions dangereuses. Cela ne reflète pas non plus les énormes quantités de pesticides et d'eau qui entrent dans la culture du coton, ou les produits chimiques toxiques utilisés pour teindre les vêtements. La mode rapide est responsable de la majorité de l'épuisement des ressources et des émissions de gaz à effet de serre de l'industrie de la mode. Certaines grandes entreprises qui utilisent cette approche sont Forever 21 et H&M, mais la plupart des vêtements bon marché internationaux sont de la mode rapide.

Certains des impacts environnementaux majeurs comprennent:

  • Pollution microfibre: La microfibre est une fibre synthétique utilisée dans la production de vêtements. Un vêtement en polyester contient des millions de microfibres en plastique. Près de 1 900 microfibres peuvent être rincées d'un vêtement synthétique à chaque fois qu'il est lavé, et ces microfibres peuvent se retrouver dans les écosystèmes aquatiques. Les microfibres ne se décomposent pas et sont responsables de la mort de jusqu'à 100 000 animaux marins par an. Ces petites fibres presque invisibles détruisent nos océans et tuent notre vie marine.
  • Produits chimiques: L'utilisation de produits chimiques est répandue dans la production de vêtements. Les pesticides sont utilisés lors de la culture de coton et de lin non biologiques pour les vêtements. L'utilisation de ces produits chimiques peut causer une pollution du sol et de l'eau pendant sa croissance et ils peuvent rester sur le tissu après qu'il a été transformé en vêtement. De plus, des produits chimiques comme le formaldéhyde sont utilisés pour créer des vêtements qui ne se froissent pas ou ne moisissent pas et les colorants pour vêtements contiennent des produits chimiques dangereux tels que le PPD. Ces pesticides ont été liés au cancer, à la contamination de l'eau, à la dégradation des sols et à la mort animale.
  • Production de dioxyde de carbone: La création d'un nouvel article d'habillement demande beaucoup d'énergie et de ressources. Un nouveau t-shirt en polyester produit en moyenne 5,5 kg de dioxyde de carbone, tandis qu'un nouveau t-shirt en coton produit 2,1 kg de dioxyde de carbone. Cela représente 0,72 milliard de tonnes de dioxyde de carbone produit chaque année par l'industrie de la mode rapide.
  • Utilisation des ressources: L'industrie de la mode rapide produit 20% des eaux usées mondiales en raison du traitement et de la teinture des textiles. En moyenne, un t-shirt en coton consomme 2700 litres d'eau. Une usine textile peut utiliser 200 tonnes d'eau douce par tonne de tissu teint. Très peu d'eau de la Terre est utilisable et cette industrie en utilise beaucoup.

Shopping d'occasion

Les friperies achètent des vêtements d'occasion à des prix très réduits. Il n'y avait pas beaucoup de variété parmi les friperies, mais les friperies sont devenues beaucoup plus courantes et populaires, ce qui est formidable car elle présente de nombreux avantages.

Premièrement, l’économie réduit la pression sur les ressources et la pollution associée à la production de vêtements. Le plus grand impact environnemental positif des friperies est de prolonger considérablement la durée de vie des vêtements. Prolonger la durée de vie d'un vêtement de quelques mois seulement pourrait entraîner une réduction de 5 à 10% des empreintes de carbone, d'eau et de déchets de cet article. Cela diminue également la production de nouveaux vêtements, ce qui réduit les émissions de gaz à effet de serre, la consommation de ressources et la pollution chimique. Les frais de transport des vêtements d'occasion sont beaucoup moins élevés que ceux des vêtements neufs, car ils proviennent généralement de la même communauté dans laquelle ils sont vendus par rapport au transport international.

Et, pour votre portefeuille, c'est beaucoup moins cher! Vous pourriez trouver un pull à 50 $ pour 10 $ ou une chemise à 30 $ pour 3 $. Il faudra peut-être un peu plus de travail pour trouver ce que vous cherchez, mais lorsque vous le trouverez, cela en vaudra la peine!

Toutes les friperies ne sont pas identiques et chacune a ses avantages et ses inconvénients. Une excellente façon de voir ce qui est disponible dans votre région est d'aller avec quelques amis dans plusieurs magasins d'aubaines pour trouver les meilleures offres. Il y a des magasins comme Goodwill où tous les articles sont donnés, non lavés et non organisés sur le support. Les avantages de ce type de magasin sont que leurs vêtements ont tendance à être très bon marché et que vous pouvez trouver de superbes vêtements avec un peu plus d'effort que nécessaire dans un grand magasin.

Il y a d'autres magasins comme Plato's Closet, où ils achètent des vêtements aux gens, les lavent et les organisent sur des étagères. Les vêtements de ce type de magasin sont généralement un peu plus chers, bien que beaucoup moins chers que de les acheter neufs.

Il existe également des sites Web où les gens se rendent dans des friperies pour vous, puis vous vendent ces vêtements à un prix plus élevé. Quel que soit le type de friperie dans lequel vous vous rendez, ils sont tous moins chers que l'achat de nouveaux vêtements et bien meilleurs pour l'environnement.

Cependant, il est important de noter que seule une petite partie des vêtements est vendue d'occasion; la majorité des vêtements sont portés une fois puis jetés. L'économie peut atténuer certains des effets de la mode rapide, mais elle ne détourne pas le marché de ses pratiques de mode non durables.

Mode éco

La mode écologique est un focus sur les vêtements qui prennent en compte l'environnement, la santé du consommateur qui portera les vêtements et les conditions de travail des personnes impliquées dans la confection des vêtements.

Les marques respectueuses de l'environnement essaient intentionnellement de réduire leur impact environnemental; ils essaient de changer le mode de fonctionnement de l'industrie de la mode et d'en faire un processus plus durable. Cependant, vous devez faire vos recherches; ce ne sont pas toutes les entreprises qui prétendent être respectueuses de l'environnement. Certaines entreprises «greenwash» leurs produits; elles les font faussement paraître plus respectueuses de l'environnement qu'elles ne le sont en réalité. Pour trouver de véritables entreprises écologiques, recherchez des allégations spécifiques qui sont soutenues par une certification. Il peut s'agir de sociétés biologiques, équitables et certifiées B. Ces affirmations sont vérifiées, alors que «naturel» et «écologique» ne le sont pas. Regardez également l'historique de leur engagement environnemental; qu'ont-ils réellement fait pour aider à améliorer l'environnement, au lieu de simplement lui donner un service pour les lèvres. Enfin, vérifiez d'où provient le produit; plus le produit est fabriqué localement, moins il a d'impact environnemental. Ces produits sont généralement plus chers que la majorité des produits de mode rapide, mais ils sont de bien meilleure qualité et dureront plus longtemps.

Les marques de mode écologique ont différentes façons de devenir plus durables, leur impact peut donc varier considérablement. Voici quelques marques de qualité qui adoptent différentes approches de la question de la durabilité.

  1. Teeki. Teeki produit des vêtements de sport fabriqués à partir de bouteilles d'eau en plastique recyclées, de polyester recyclé et de coton biologique. Tous leurs vêtements sont fabriqués aux États-Unis. Chaque livre de vêtements produite conserve l'équivalent d'un demi-gallon d'essence.
  2. Patagonie. Patagonia est une entreprise de vêtements de plein air qui place la durabilité au premier plan. Beaucoup de leurs produits sont fabriqués à partir de matériaux qui nécessitent beaucoup moins de ressources, notamment le chanvre, le coton biologique, le nylon recyclé et le duvet recyclé à 100%. Leur programme d'usure vise à augmenter la durée de vie de tous leurs produits en les revendant. Les consommateurs revendent leurs vêtements usagés et Patagonia les répare et les revend à un prix réduit. Ils investissent également massivement dans l'activisme environnemental à la base, et certains de leurs produits sont certifiés commerce équitable.
  3. Indigène. Indigenous est une entreprise de vêtements pour hommes et femmes qui met l'accent sur les matières organiques. Ils utilisent tout le coton biologique et, ce faisant, ils économisent chaque année 400 livres de pesticides sur la terre. Ils utilisent également des colorants à faible impact sans produits chimiques. Grâce à leur processus de production, chaque année, ils économisent 13 millions de gallons d'eau et 45 600 livres de CO2. Ils se concentrent également sur l'utilisation de matériaux naturels comme le coton et le tencel (pâte de bois) au lieu de matériaux synthétiques comme les microfibres.

Dernières pensées

Quoi qu'il en soit, la mode rapide doit disparaître. Nous devons changer fondamentalement la façon dont fonctionne l'industrie du vêtement et la réorienter vers des pratiques respectueuses de l'environnement.

La meilleure façon pour nous, en tant que consommateurs, d'y contribuer est de voter avec notre dollar en achetant des vêtements de marques respectueuses de l'environnement. Si vous avez la capacité financière, achetez des vêtements respectueux de l'environnement qui ont été fabriqués localement, avec des matériaux organiques et recyclés, et avec une méthode de production qui produit moins d'émissions de gaz à effet de serre et consomme moins de ressources. Si vous n'avez pas la capacité financière de le faire, achetez des vêtements d'occasion de haute qualité. Pour les vêtements de mode rapide que vous avez en ce moment, essayez de prolonger leur durée de vie le plus longtemps possible. Portez-le doucement et réparez-le s'il se déchire au lieu de le jeter. Essayez de vous éloigner de l'idée que les vêtements sont jetables et essayez autant que vous le pouvez de soutenir les entreprises qui font de même.

à propos des auteurs

44200631600_e065f996c8_o.jpg 0978DDE998C64EEDA8CFF02988A35453.jpg

Brooke est une étudiante de première année à l'Université de Virginie, qui prévoit d'étudier la durabilité mondiale et les sciences de l'environnement. Elle s'intéresse à la durabilité environnementale depuis qu'elle est enfant, quand elle et sa famille passaient l'été en camping dans les parcs nationaux du pays. Elle s'est impliquée avec Turning Green en tant que finaliste du projet Green Challenge en 2018, et sera stagiaire pour Turning Green à l'été 2019. Brooke souhaite travailler dans une organisation à but non lucratif qui se concentre sur l'engagement communautaire autour des problèmes environnementaux et la création de solutions environnementales à la base. Sur son campus, elle est impliquée dans plusieurs organisations liées au développement durable impliquées dans des questions telles que le plaidoyer basé sur les plantes et la réduction des déchets plastiques. Dans ses temps libres, elle aime lire, faire de la randonnée, faire du yoga et voyager.

Madison est une étudiante de première année à l'Université de Virginie, où elle espère doubler sa majeure en génie civil et en durabilité mondiale. Elle se passionne pour la protection de l'environnement depuis son plus jeune âge, en raison de nombreux étés passés à faire de la randonnée et du camping dans les parcs nationaux partout aux États-Unis. Elle s'est impliquée dans Turning Green en 2017 après avoir participé pour la première fois au Project Green Challenge et est ravie de travailler plus étroitement avec eux pour aider à éduquer les gens sur la durabilité. Madison est le leader du plaidoyer pour Veggies of Virginia, le club végétalien d'UVA, et croit fermement au pouvoir d'un régime à base de plantes et à l'intersection de la durabilité et de la compassion. Elle est également un membre actif de Sustainability Advocates, un groupe qui met en œuvre différents projets sur le campus UVA pour informer les étudiants sur les choix écologiques. Dans son temps libre, Madison aime faire de la randonnée, lire et cuisiner.


Your brand is unique and so is the audience you are targeting. For and apparel, interior style, beauty, and other similar industries, a lookbook should be created as a high-end representation of what your business is offering. Lookbooks are a great visualization tool for showing off your brand, building a crowd of loyal ambassadors, and generating excitement for your upcoming spring or fall product line.

What is a Lookbook ? Firstly, it’s important we define what a lookbook actually is. According to Wikipedia : A lookbook is a collection of photographs compiled to show off a model, photographer, style, stylist, or clothing line. Usually, bloggers or vloggers will ' model ' fashionable styles for that month or season. This gives viewers ideas on how to style outfits, or to show what the latest fashions are.

While this definition mainly focuses on the and apparel industry, it can be applied to all other industries creating seasonal product lines. No matter the industry, lookbooks generally have a consistent ' look ' to them. Unlike a catalog that displays pricing and generally contains a more complete display of all available products, lookbooks are more artistic and selective. They contain large, high-quality photographs with minimal text that reinforce the brand and vibe of the product line. Refer to the chart below for the main differences between lookbook and catalog printing.

Professional photography is a must for lookbooks. Each product photo should be modeled in a way that shows its functionality or appeal to the potential customer. For example, an apparel lookbook should be able to reveal the fit, texture, and benefits of the piece of clothing easily in one image. to make the desired effet, the lighting and photography equipment used by professional photographers will be necessary. Cell phone photos will likely not cut it for a lookbook.

You should also note the word “model” in the Wikipedia definition above as lookbooks should go beyond standard boring product imagery and really expel excitement in the product. This is where photography will play a crucial role in producing a quality lookbook. Think grande photos with empowering subjects. Think of your lookbook as someone’s actual daily life and create those lifestyle shots that make a connection. For this reason, it’s important to find a model that mirrors the same qualities of the collection.

The photographer should acknowledge the season of the fashion lookbook as well. As lookbooks go, they are usually focused on either winter, spring, summer or fall gammes. Engaging with the seasonality of the clothing will make it easier for the end-user to relate to the product, which leads to more sales. If you’re a small brand or limited on budget, spending dollars for a talented photographer will be worth it !

It’s important that your brand is well represented in the lookbook as well. Your logo should be seen in several of the images on the clothing or product. It should be subtle and not overwhelming when using the logo within the pages. However, at the beginning or end of the lookbook it is recommended that the brand be prominent. Adding your logo or mission statement in the front of the book can help set the stage as the détériorer flips through the pages. Your brand should be positively reinforced through the professionalism of the photographs, layout style, and products themselves.

Most lookbooks are a standard 8. 5x11 which makes it easy to portray standing or réactive models. The photos should take up most of the page with the text out of the way. Don’t be afraid to keep it SIMPLE. The product you are selling is the most important element on the page and should attract the whole attention of the reader. Placing a model photo on the left side page complemented by close-ups of the clothing is a great way to display the gamme.

With our free photo book maker, designing your lookbook is extremely easy ! Once you have your images, all you have to do is upload them and drag and drop them into premade photo layout templates ! Or, to knock out two birds with one stone, you can : 1. Upload your lookbook images into a Facebook photo album for some easy social media advertising. 2. Start a Lookbook design on the Photo Book Maker, select a theme, connect to your Facebook, and select the lookbook photos ! These will be placed into the theme’s layout, and your Lookbook will be done in minutes !

Once your lookbook is designed and it’s time to order, there are more things to consider before placing your order. Below we have listed our recommended product specifications for lookbooks : Binding : Perfect BoundPerfect binding is the ideal option for lookbooks because they are our most professional binding option. Not only do they appear crisp and professional, you can print on the spine ! This means that you can add the product line name, season, and year to the spine for easy book shelf navigation. We also offer saddle stitch, spiral, and wire-o bound books if perfect binding doesn’t seem like the right fit for you.

Lookbooks should have a cohesive look. The selection of models and their styles should be aligned with what the brand wants to communicate their target group. When choosing the theme for the lookbook, style it around the emotions and vibe that the client wants to convey.

With clothing line photos, focus on how the person wearing the clothes will appear and the quality and details on the clothing. Full body shots will let potential customers visualize how they’ll look wearing the clothes. And to emphasize the details and quality of the products, you can take images that are up-close using tight focal lengths like 50mm, 85mm, or even 100mm.

SHOP NOW

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *