Vegan Gluten-free Pumpkin Cake (Oil-free!)
C'est vraiment le meilleur gâteau à la citrouille sans gluten végétalien! Non seulement cela, mais il est sans huile et la texture est parfaite! Il ne contient que 8 ingrédients et est garni d'un délicieux glaçage à la crème au beurre à la vanille et aux épices de citrouille fraîches!GÂTEAU À LA CITROUILLE SANS GLUTEN […]

C'est vraiment le meilleur gâteau à la citrouille sans gluten végétalien! Non seulement cela, mais il est sans huile et la texture est parfaite! Il ne contient que 8 ingrédients et est garni d'un délicieux glaçage à la crème au beurre à la vanille et aux épices de citrouille fraîches!

GÂTEAU À LA CITROUILLE SANS GLUTEN VÉGAN

Je ne plaisante pas quand je dis que c'est l'une de mes meilleures recettes de gâteaux que j'ai écrites au fil des ans. Il est impossible de détecter qu'il est à la fois sans gluten et sans huile. C'est si bon! J'ai envoyé la moitié du gâteau à mes parents et ils ont tous les deux dit à quel point c'était incroyable et ne pouvaient pas attendre que je poste la recette!

Cette recette était un travail d'amour. J'ai posté ceci Meilleur gâteau végétalien à la citrouille avant et c'est phénoménal, mais j'ai reçu tellement de messages continuellement depuis leur publication, pour une version sans gluten. Puisque je vise toujours à rendre mes versions sans gluten aussi délicieuses que celles au blé ordinaire, je l'ai testée encore et encore. Je suis heureux de dire que l'attente en vaut la peine!

La texture est incroyable. Il est si léger, doux, moelleux et pas du tout dense ou pâteux comme tant de gâteaux au four végétaliens sans gluten peuvent l'être. J'ai changé quelques techniques que je n'avais jamais utilisées auparavant sur mes gâteaux et cela faisait partie de ce succès magique du gâteau à la citrouille végétalien sans gluten.

Je l'ai surmonté de mon glaçage à la crème au beurre vanille vegan, de la muscade fraîchement râpée et de la cannelle fraîchement moulue et c'était juste divin! Le glaçage en fait juste le plaisir parfait pour la foule et la fantaisie supplémentaire, mais si vous voulez sauter le glaçage, un saupoudrage de sucre en poudre, de muscade fraîche et de cannelle sera toujours aussi délicieux!

Gros plan d'une tranche de gâteau à la citrouille à l'intérieur de la casserole

INGRÉDIENTS NÉCESSAIRES

(Seulement 8 ingrédients principaux nécessaire. Détails complets et mesures sur la fiche de recette ci-dessous.)

  • Farine d'avoine: Cette farine rend ce gâteau sans gluten et ce qui rend ce gâteau si moelleux. Il doit être finement moulu pour que le gâteau soit beau et moelleux et non dense. C'est pourquoi j'achète toujours ma farine d'avoine, car elle n'est jamais aussi fine en la broyant à la maison. J'utilise la farine d'avoine sans gluten Bob's Red Mill.
  • Fécule de maïs: La fécule de maïs fonctionne avec la farine d'avoine pour rendre le gâteau si moelleux. L'utilisation de toute la farine d'avoine donne un gâteau très dense et personne ne le veut. La fécule de maïs remplace les œufs et le gluten et fonctionne à merveille ici.
  • Levure
  • Sirop d'érable pur: Cela permet de garder le gâteau raffiné sans sucre.
  • Citrouille
  • Épices à la citrouille: J'utilise mon mélange d'épices à la citrouille maison, mais j'ai également fourni un mélange court sur la carte de recette ci-dessous si vous n'avez pas déjà préparé un lot de mon mélange.
  • Lait de coco léger: Il s'agit essentiellement de la SEULE matière grasse de ce gâteau, donc comme le gâteau est sans huile, ce lait est très important pour que l'humidité et la texture soient légères et moelleuses. Vous ne voulez pas utiliser de laits faibles en gras ou de laits fins comme l'amande, la noix de cajou, le riz ou le soja. Ce gâteau est fait avec de la farine d'avoine, qui peut être dense et moelleuse, donc utiliser du lait de soja, qui est riche en protéines, rendrait ce gâteau excessivement moelleux. Si vous êtes allergique à la noix de coco, je suggérerais d'essayer plutôt un lait de cajou fait maison, car le lait de cajou acheté en magasin est principalement un agent de remplissage et ne donnera PAS les mêmes résultats. Pour faire du lait de cajou maison, voir la fiche recette ci-dessous. Veuillez noter que je n'ai pas testé cela personnellement, mais je pense que cela fonctionnera très bien, comme le lait de coco. Pour info, vous ne goûtez AUCUN lait de coco dans le gâteau. C'est pourquoi j'utilise le lait léger en conserve, car il est très crémeux, mais n'a pas le goût de la noix de coco dans le produit fini, comme le ferait le gras. J'utilise le «lait de coco léger» de la marque Sprouts, mais une autre marque qui fonctionne bien est le Thai Kitchen Lite. Veuillez ne pas utiliser la marque Polar, ce sont des charges et très peu de noix de coco réelle et ruineront la texture du gâteau.
  • Mélasse: Ceci est un autre ingrédient magique de ce gâteau pour la profondeur de la saveur et de l'humidité. J'utilise de la mélasse ordinaire, pas de la sangle noire, car la mélasse régulière est plus douce et plus douce en saveur. Vous pouvez trouver de la mélasse ordinaire dans la plupart des épiceries, même chez Walmart et Target. Vous ne voulez pas utiliser le bracelet noir, car il est très amer et beaucoup plus sombre.

ingrédients dans des bols séparés nécessaires pour un gâteau à la citrouille végétalien

COMMENT FAIRE UN GÂTEAU À LA CITROUILLE VEGAN SANS GLUTEN

Étape 1: Mélanger les ingrédients secs dans un grand bol et bien fouetter.

Étape 2: Dans un autre bol moyen, mélanger les ingrédients humides jusqu'à consistance lisse.

Vue de dessus des ingrédients humides pour le gâteau

Étape 3: Verser sur les ingrédients secs et fouetter doucement jusqu'à consistance lisse et homogène. Ne pas trop mélanger. Il doit être lisse et coulable.

pâte à gâteau à la citrouille végétalienne avec un grand fouet dans un bol en métal

Étape 4: Versez la pâte dans un plat allant au four 8 × 8 (j'ai utilisé de la pierre) qui a été vaporisé avec un spray antiadhésif.

sur la tête de la pâte à gâteau dans un plat allant au four avant la cuisson

Étape 5: Cuire au four à 400 ° pendant 23 minutes seulement ou jusqu'à ce qu'un cure-dent soit propre du centre. Quelques miettes sèches conviennent, mais il ne devrait pas y avoir de pâte. Laisser refroidir 1 heure avant le glaçage (si utilisé) ou la décoration avec du sucre en poudre / des épices. Trancher et servir. Les gâteaux sans gluten doivent être complètement refroidis pour terminer la cuisson, ou ils peuvent avoir une texture non cuite s'ils sont tranchés trop tôt.

Gros plan de tranche de gâteau à la citrouille avec glaçage et noix de muscade fraîche et cannelle

tranche de gâteau coupé avec une fourchette

PLUS DE RECETTES DE GÂTEAU VEGAN

Gros plan de tranche de gâteau à la citrouille avec glaçage et noix de muscade fraîche et cannelle

Gâteau à la citrouille végétalien sans gluten (sans huile!)

Brandi Doming

Temps de préparation dix minutes

Temps de cuisson 23 minutes

Temps total 33 minutes

Cours Dessert

Cuisine Américain, Sans gluten, Vegan

Ingrédients

REMARQUE

  • Je recommande toujours d'utiliser une échelle de précision lors de la cuisson, en suivant les poids de MES grammes indiqués, car nous mesurons tous différemment. Cela améliore considérablement vos chances de succès et les leçons peuvent être erronées. Vous n'avez jamais besoin de tasses ou de les comparer aux poids, utilisez simplement la balance et le bol et assurez-vous de frapper zéro avant d'ajouter chaque ingrédient. Mes recettes sont testées à 100% spécifiquement en utilisant mes poids exacts et vos résultats deviendront les miens de cette façon.
  • J'utilise cette échelle.

Instructions

  • Préchauffez le four pour 400 ° F (204 ° C). Oui, ce gâteau est différent et est cuit à 400 ° F au lieu du traditionnel 350 ° F. Cela fait une différence!

  • Vaporisez légèrement un plat de cuisson 8x8 (j'ai utilisé de la pierre) avec un spray antiadhésif. Le gâteau se libère facilement et magnifiquement de cette façon. Sinon, le gâteau collera mal sans lui.

  • Dans un grand bol, ajoutez la farine d'avoine, la fécule de maïs, la poudre à pâte, les épices de citrouille et le sel. Fouettez bien.

  • Dans un autre bol moyen, mélanger le lait, le sirop, la mélasse et la citrouille jusqu'à consistance lisse. Verser sur les ingrédients secs et fouetter doucement jusqu'à consistance lisse et homogène. Ne pas trop mélanger. Les pâtes à base d'avoine peuvent donner des résultats denses si elles sont trop mélangées.

  • Versez la pâte dans le plat et remuez-la d'un côté à l'autre pour égaliser le dessus.

  • Cuire au four pendant 23 minutes seulement ou jusqu'à ce qu'un cure-dent soit propre du centre. Chaque gâteau que j'ai testé était parfait à cette époque. Quelques miettes sèches conviennent, mais il ne devrait pas y avoir de pâte humide.

  • Laisser refroidir 1 heure avant le glaçage (si utilisé) ou la décoration avec du sucre en poudre / des épices. Trancher et servir. Les gâteaux sans gluten doivent être complètement refroidis pour terminer la cuisson, ou ils peuvent avoir une texture non cuite s'ils sont tranchés trop tôt. Alors soyez patient!

  • Pour décorer le gâteau pour le rendre encore plus chic, je l'ai surmonté de mon glaçage à la crème au beurre vanille vegan, de la muscade fraîchement râpée et de la cannelle fraîchement moulue et c'était juste divin! Mais si vous voulez sauter le glaçage, un bon saupoudrage de sucre en poudre, de muscade fraîche et de cannelle est toujours aussi délicieux! Ou tu pourrais ajouter mon simple glaçage au fromage à la crème!

Remarques

ÉPICES À LA CITROUILLE: J'utilise mon mélange maison, mais si vous n'avez pas déjà le mélange préparé, vous pouvez simplement ajouter ce qui suit à la recette: 1/2 cuillère à soupe de cannelle, 1/4 cuillère à café de gingembre moulu, 1/8 cuillère à café de piment de la Jamaïque, 1 / 8 cuillère à café de muscade, 1/8 cuillère à café de clou de girofle moulu. Utilisez un 1/16 de clou de girofle si vous n'êtes pas fan, mais ne l'omettez pas. FARINE D'AVOINE: Cette farine rend le gâteau si moelleux. Il doit être finement moulu pour que le gâteau soit beau et moelleux et non dense. C'est pourquoi j'achète toujours ma farine d'avoine, car elle n'est jamais aussi fine en la broyant à la maison. J'utilise la farine d'avoine sans gluten Bob's Red Mill de Kroger, mais la marque Arrowhead Mills fonctionne bien aussi. LAIT DE COCO: Il s'agit essentiellement de la SEULE matière grasse de ce gâteau, donc comme le gâteau est sans huile, ce lait est très important pour que l'humidité et la texture soient légères et moelleuses. Vous ne voulez pas utiliser de laits faibles en gras ou de laits fins comme l'amande, la noix de cajou, le riz ou le soja. Ce gâteau est fait avec de la farine d'avoine, qui peut être dense et moelleuse, donc utiliser du lait de soja, qui est riche en protéines, rendrait ce gâteau excessivement moelleux. Si vous êtes allergique à la noix de coco, je vous suggère d'essayer un lait de cajou fait maison au lieu de cela, comme le lait de cajou acheté en magasin est principalement un agent de remplissage et ne donnera PAS les mêmes résultats. Faire du lait de cajou maison, ajoutez 1/2 tasse de noix de cajou crues + 1 1/2 tasse d'eau filtrée à un vitamix et mélangez jusqu'à consistance lisse. Ne vidangez pas. Utilisez 135g pour la recette. Je n'ai pas testé cela personnellement, mais je pense que cela fonctionnera très bien, comme le lait de coco. Pour info, vous ne goûtez AUCUN lait de coco dans le gâteau. C'est pourquoi j'utilise le lait léger en conserve, car il est très crémeux, mais n'a pas le goût de la noix de coco dans le produit fini, comme le ferait le gras. J'utilise la marque Sprouts "lait de coco léger", mais une autre marque qui fonctionne bien est le Thai Kitchen Lite. Veuillez ne pas utiliser la marque Polar, ce sont des charges et très peu de noix de coco réelle et ruineront la texture du gâteau. MOLASSES: Ceci est un autre ingrédient magique de ce gâteau pour la profondeur de la saveur et de l'humidité. J'utilise de la mélasse ordinaire, pas de la sangle noire, car la mélasse régulière est plus douce et plus douce en saveur. Vous pouvez trouver de la mélasse ordinaire dans la plupart des épiceries, même chez Walmart et Target. Vous ne voulez pas utiliser le bracelet noir, car il est très amer et beaucoup plus sombre. GLAÇAGE: Je l'ai surmonté de mon glaçage végétalien à la crème au beurre à la vanille, de la muscade fraîchement râpée et de la cannelle fraîchement moulue et c'était juste divin! Le glaçage en fait juste le plaisir parfait pour la foule et la fantaisie supplémentaire, mais si vous voulez sauter le glaçage, un saupoudrage de sucre en poudre, de muscade fraîche et de cannelle sera toujours aussi délicieux!

Mot-clé meilleur gâteau à la citrouille végétalien, gâteau à la citrouille végétalien sans gluten, gâteau à la citrouille végétalien sain, gâteau à la citrouille végétalien sans huile, gâteau à la citrouille végétalien sans gluten, gâteau à la citrouille végétalien sans huile, gâteau à la citrouille végétalien

Le Vegan 8 participe au programme d'associés d'Amazon Services LLC, un programme de publicité d'affiliation conçu pour fournir aux sites un moyen de gagner des frais de publicité en faisant de la publicité et en établissant des liens vers amazon.com. En tant qu'associé Amazon, je gagne des achats éligibles. Veuillez consulter ma politique de divulgation complète ici.




click here to discover more

It’s easy to be cynical about the idea of New Year’s resolutions, but there is a lot of undeniable and powerful energy surrounding the idea of change at this time of year. For many of us, that change starts in the kitchen.

Maybe it means resolving to cook at home more often, to keep a well-stocked freezer and pantry, to waste less, or to make slightly more wholesome choices. Maybe, for you, this is the year in which you’d like to give veganism ( or vegetarianism ) a try.

Whether you’re trying to dip your toes slowly into the world of plant-based eating, or you’re ready to make a total shift, it can be helpful to keep a few things in mind.

Some people go vegan overnight, and they never look back. But for many others, a slow transition is more sustainable ( and pleasurable ) than a 180-degree turn. If the idea of going vegan feels daunting, start with a couple of small steps, like a Meatless Monday challenge at home, or switching one of your daily meals to a meatless and dairy-free option. ( You’d be surprised at how easy it is to trade your turkey sandwich for hummus, tempeh bacon, and avocado ).

I’m quick to say that vegan food is just food. While there are a couple of secret weapon ingredients to have on your radar ( nutritional yeast, I’m lookin’ at you ), for the most part a saine appetite for grains, beans, and produce is all you really need to get started. With that said, any dietary shift can be tricky, and veganism is no exception. So, before you get started, take just a little time to go over the basics of plant-based nutrition. Find a useful, all-in-one resource, like Brenda Davis and Vesanto Melina’s Becoming Vegan, or Ginny Messina and Jack Norris’ Vegan For Life. At some point, someone will ask you where you get your protein ( or your iron, or your calcium ), and while you could laugh the question off, it’s a lot more powerful to supply a quick, confident answer.

Going vegan expanded my palate dramatically : I learned about all sorts of global cuisines, warmed up to my spice rack, and tried ingredients I’d never considered before. But my culinary repertoire was pretty meager when I made the switch. If you already have some culinary experience, don’t assume that you’ll need to acquire an entirely new bag of tricks to eat vegan or vegetarian.

In fact, one really useful place to start is by looking at some of your favorite dinner recipes and thinking about how you might adapt them to be meatless and/or dairy-free. It may be as simple as removing some cheese ( or replacing it with cashew cheese ). It may mean trading the central protein for beans, soy foods, or even a hearty vegetable, like mushrooms.

Until I went vegan, I had never tried tempeh, soba noodles, kimchi, kabocha squash, nutritional yeast, millet, mulberries, or buckwheat…and the list goes on. Becoming vegan encouraged me to explore new ingredients, and it also introduced me to more global dishes.

A great many dietary folklores around the world are already plant-based, which means that vegans and vegetarians have many rich, exciting culinary traditions to draw upon. If you’re new to plant-based cooking, explore meatless dishes and recipes from other parts of the world ( Indian, Ethiopian, and Middle Eastern dishes are some of my personal préférés ). Dust off your spice rack and add new flavors to your food. Use your transition to plant-based eating as an excuse to try new grains, legumes, and vegetables.

A lot of folks assume that adapting a recipe to be vegan means replacing the meat or poultry with a faux meat, a block of tofu, or tempeh. That’s cool, but it can also be fun to think creatively and imaginatively about how to capture the essence of a traditional recipe without animal protein. No, lentil Bolognese isn’t really Bolognese, but it does capture the heartiness of the original; cashew banana yogurt is a far cry from dairy, but it does evoke the same, sweet creaminess.

Many people are surprised by how easy it is to go meatless. Cheese, on the other hand, is a different story. I myself used to utter the same words I hear constantly from readers, friends, and nutrition clients : ' I’d love to go vegan, but I can’t give up cheese. '

While I won’t pretend that giving up dairy is easy—it’s not, especially because it’s so ubiquitous in restaurant dishes—I will say that I had a much easier time living without it when I learned to make my own substitutes. Store-bought soy and almond cheeses weren’t cutting it ( especially nine years ago, when the options were limited ), and soy creamers and yogurts left me feeling equally flat. Making my first batch of cashew cheese—which authentically captured the tanginess and matière of goat cheese—was a revelation. Homemade nut milk let me create creamy porridge and muesli far more authentically than did store-bought, non-dairy milk.

Over time, I’ve experimented with tofu paneer, tofu feta, and cashew yogurt, and the list is growing. Homemade dairy substitutes are creative, fun, and cost-effective, and I think they’re a big step up from what you can find in the store.

While I’m the first to point out that vegan proteins extend far beyond soy foods—encompassing tons of different grains, legumes, nuts, and seeds—you really can’t beat tofu and tempeh for ' meaty ' texture and complete protein in meatless dishes. Both ingredients can be either memorable or mundane, depending on how you prepare them. I definitely recommend pressing tofu if you’re not already in the habit; it’ll create a firmer, more toothsome matière that most people prefer.

When preparing tempeh, be sure to use a boldly flavored marinade or sauce to help balance tempeh’s earthy taste, and if you find it bitter, you can steam it before marinating, too.

For the most part, I try to feature whole foods and homemade ingredients in my cooking. But in spite of the fact that I love to create my own dairy substitutes and I’d usually rather eat a scoop of lentils than a block of faux meat, I don’t eschew vegan products, and I think that keeping an open mind about them can really enrich the authenticity of your food.

This is especially important when you’re transitioning and vegan cooking still feels like a brave new world. Nine times out of ten, I’ll opt to use cashew cheese in a recipe rather than Daiya ( a melty, commercial vegan cheese ) ; coconut oil in place of Earth Balance ( vegan butter ) ; or grilled tofu in place of Beyond Chicken ( grilled strips of soy and pea protein that taste shockingly like chicken ).

But when I’m aiming for totally authentic, precise results, vegan substitute products can go a long way, and it’s comforting to know that they’re an option if I feel like taking a shortcut.

Over time, I learned to create vegan food with greater sensitivity to others’ tastes and folklores. I love a lot of really crunchy fare, from the aforementioned raw kale salad to tofu, sprouts, and grain bowls. And I know a lot of other folks who love these dishes, too. But sometimes being an ambassador of vegan food means knowing how to create dishes that feel familiar and appeal to a wide array of more conservative palates, like vegan lasagna, shepherd’s pie, or sloppy Joes.

And, if you’re trying to dispel the idea that all vegans eat is salad and prove that vegan food can be filling and hearty, then it’s all the more important to create dishes that evoke a sense of comfort.

Change feels a lot less daunting when you have company. If your family and friends aren’t exploring veganism along with you, then find community in other ways. Explore a vegan meetup or potluck in your community. Become a regular commenter on vegan food blogs. If you do have a friend who’s interested in plant-based cooking, invite him or her over for some recipe testing.

Studies show that failure to stick with a vegan or vegetarian lifestyle is often attributed to feeling ' different ' or isolated. Food is all about community and sharing, so do your best to share this lifestyle with people you care about—even if they’re not making the change along with you.

SHOP NOW

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *