3 Self-Care Practices That Keep You Grounded
Il y a trop de choses à éliminer Chaque jour, nous sommes exposés à des flux constants d'informations à portée de main, nous expliquant les façons magiques de vivre plus heureux, plus sain et plus riche. Qu'est-ce qui fonctionne réellement pour vous? J'ai un travail de jour à plein temps. Je suis maman. Je suis […]

Il y a trop de choses à éliminer

Chaque jour, nous sommes exposés à des flux constants d'informations à portée de main, nous expliquant les façons magiques de vivre plus heureux, plus sain et plus riche.

Qu'est-ce qui fonctionne réellement pour vous?

J'ai un travail de jour à plein temps. Je suis maman. Je suis un blogueur. Il se passe beaucoup de choses.

Cela peut être accablant et presque tous les mois, j'atteins un point de rupture. Mais d'une manière ou d'une autre, j'arrive à me ressaisir, à réparer ces coutures lâches et à continuer.

L'été dernier, j'en ai eu assez de ce cycle alors je me suis demandé: «Que puis-je faire pour minimiser l'accumulation de sorte que les points de rupture ne se produisent pas?»

Chaque jour, nous sommes exposés à des flux constants d'informations à portée de main, nous expliquant les façons magiques de vivre plus heureux, plus sain et plus riche.

Nous ne pouvons pas tout faire et nous ne devrions rien faire mais nous ne pouvons rien faire; par conséquent, je pense qu'il est important de porter un regard critique sur toutes ces informations et de réfléchir à ce qui fonctionne réellement pour nous.

J'ai commencé à réfléchir à toutes les informations d'auto-amélioration que j'ai recueillies lors d'ateliers, de conférences, de Ted Talks, de podcasts, de conversations avec des amis, des collègues et de la famille, des articles / vidéos aléatoires dans mes flux de médias sociaux, etc.

Et j'ai distillé toutes ces informations en 3 pratiques réalistes et significatives que je peux réellement faire pour moi-même presque tous les jours. Depuis que je les ai suivis, j'ai l'impression d'être plus ancré.

J'espère que le partage de mes pratiques de soins personnels vous inspirera à parcourir ce débordement d'informations et à filtrer ce qui résonne avec vous pour aider à maintenir un sentiment de calme dans le désordre parfois chaotique appelé la vie.

Aussi, je suis curieux de lire ceci à l'avenir pour voir comment j'ai évolué.

Avertissement: Je ne suis pas un expert médical, veuillez donc consulter votre médecin avant de suivre aveuglément tout cela. Soyez intelligent à ce sujet, vous savez?

Combiner yoga et méditation

J'ai eu une relation intermittente avec le yoga.

Pendant la majeure partie de ma vie, j'ai alterné entre la course à pied et la gym. J'ai rejoint le centre de loisirs local à l'âge de 14 ans et suis tombé amoureux de la musculation à tel point que j'ai fait mon premier cycle en kinésiologie.

J'ai une carrure naturellement musclée et athlétique et donc pendant la majeure partie de ma vie d'adulte, je me suis efforcé de développer des muscles et d'améliorer l'endurance cardiovasculaire. J'ai toujours eu cette idée fausse que le yoga était pour les étirements et quelque chose que vous faites après un «vrai entraînement» si vous en aviez le temps.

C'était jusqu'à ce que je rencontre mon mari qui pratique le yoga depuis 6 ans.

Il m'a convaincu de l'essayer alors j'ai franchi le pas et payé un pass annuel coûteux. Tous les soirs, nous allions ensemble à un cours de power yoga.

Chien descendant, Chien ascendant, Chaturanga, Savasana…

Puis quand j'étais enceinte de 5 mois, nous avons déménagé et j'ai arrêté d'y aller. Je me suis en quelque sorte convaincu à nouveau que le yoga «n'était tout simplement pas mon truc».

Après, mes entraînements sont devenus une activité insensée, une case à cocher. J'irais sur le vélo elliptique / stationnaire / tapis roulant et mettrais un film Hallmark dessus; avant que je le sache, mes 30 minutes étaient écoulées et je serais tellement soulagée que ce soit fini.

Cependant, je n'obtenais aucune joie de l'entraînement réel. J'étais trempé de sueur et j'avais mal aux jambes le lendemain, mais cela n'aidait pas mon sentiment d'être dépassé, contribuer à ce point de rupture mensuel.

Alors un jour, en cherchant sur YouTube, j'ai trouvé une routine de yoga et j'ai décidé de l'essayer sur un coup de tête. Celui-là était parfait à un peu moins de 30 minutes. J'ai essayé et je me suis senti aussi haut que je n'avais jamais ressenti auparavant. Mon corps s'est revigoré comme si j'avais reçu un massage et mon système lymphatique a été réactivé.

J'ai donc commencé à faire cette routine, encore et encore, tous les jours jusqu'à ce que j'en arrive au point où j'avais mémorisé l'ensemble du set.

Maintenant, presque tous les jours, je vais en mettre musique zen sur, faites cette routine et pratiquez la pleine conscience à travers presque tout. Je ferai une pause dans une pose chaque fois que j'ai besoin d'une poussée supplémentaire. Je n'ai pas besoin d'équipement et je peux littéralement le faire n'importe où. Et quand c'est fini, je suis ravi plutôt que soulagé.

Je pense qu'avant de devenir maman, avec moins de responsabilités et plus de temps, le yoga ne se sentait pas bien. J'avais ces objectifs extrinsèques à atteindre. Je n'avais pas besoin de prendre du temps pour moi. Je pourrais facilement prendre et partir.

Maintenant, en tant que maman, mon temps est une denrée rare. Donc, si je vais faire de l'exercice, je pourrais aussi bien en avoir pour mon argent en faisant quelque chose qui maximise ma santé physique et mentale.

Comment créer votre pratique d'auto-soins:

Incorporez la méditation dans votre exercice quotidien

Exercice, exercice, exercice. Tout le monde sait qu'ils devraient faire de l'exercice.

S'asseoir est le nouveau tabagisme.
Bougez plus.
Transpirez tous les jours.

Que faites-vous pour faire de l'exercice?
Dansant? En marchant? Kettlebells?

Quoi qu'il en soit, essayez de méditer pendant la session.

Éteins la télévision.
Mettez votre téléphone de côté.
Concentrez-vous sur votre respiration… inspirez, expirez
Faites attention à la façon dont votre corps bouge

Faites un scan corporel de vos orteils à votre tête.

Comment tout se sent-il?

Arrêtez de considérer l'exercice comme quelque chose que vous redoutez car vous «devez le faire».

Au lieu de cela, saisissez l'occasion de vérifier mentalement. Votre esprit et votre corps vous remercieront.

Considérer le jeûne intermittent comme une pratique spirituelle

Je l'ai déjà mentionné Je ne mange pas de petit-déjeuner et je pratique le jeûne intermittent 4 à 5 fois par semaine (généralement pendant 15 à 16 heures). Je fais ça depuis 2 ans parce que ça marche pour mon corps.

C'est un moyen simple et efficace de gérer mes repas (c'est-à-dire moins de repas à préparer et à planifier)… plus un tas d'avantages pour la santé que d'autres blogs ont déjà parlé.

Cependant, ce n'est que lorsque j'ai entendu Terry Crews sur Tim Ferris parler de la façon dont le jeûne est un "chose spirituelle»Pour lui que quelque chose a cliqué dans ma tête. Pour moi, les avantages physiques et pratiques du jeûne sont acquis, mais ils ne me donnent pas un objectif significatif pour le faire.

La pratique était quelque chose que je faisais simplement.

Cependant, je n'avais pas réalisé les effets mentaux et spirituels du jeûne. J'étais simplement en train de parcourir les mouvements sans me soucier du processus réel.

Ce changement de mentalité m'a aidé à garder les pieds sur terre.

L'heure avant de manger, je fais ma routine de yoga. Le sentiment de faim ainsi que la pratique consciente rendent l'expérience incroyablement humiliante.

L'inconfort d'avoir jeûné pendant environ 15 heures augmente en fait ma capacité à être conscient des mouvements de mon corps, en redirigeant mes pensées sur mes tâches quotidiennes vers ce que je ressens en ce moment.

Quand il est temps de manger, ce sentiment que j'éprouve avant de prendre la première bouchée de ce que je mange me rappelle d'être reconnaissant d'avoir accès à la nourriture à peu près quand je veux.

Imaginez que je ne sache pas quand aura lieu mon prochain repas.
Imaginez que je ne sache pas quand ce sentiment prendrait fin.

Quand je termine mon dernier repas avant de commencer la phase de jeûne, je ressens le même sentiment d'exaltation après ma pratique du yoga. Mon ventre est plein. Je me sens chaud et flou parce que mon corps est de nouveau entier.

Je ne sais pas comment le décrire mais c'est définitivement une chose spirituelle.

Comment créer votre pratique d'auto-soins:

Testez vos limites pour renforcer la gratitude

Qu'est-ce que vous avez pris pour acquis au fil des ans et qui n'est plus une indulgence, mais est plutôt devenu un acquis?

Qu'est-ce que vous pouvez faire chaque jour qui vous met un peu mal à l'aise mais qui vous fait aussi apprécier les bonnes choses que vous avez dans votre vie?

Faites une petite auto-expérience.

Mettez-vous toujours de la crème et du sucre dans votre café?

Et si vous essayiez le noir pendant un mois?

À quel point cette première gorgée de café aurait-elle un goût amer par rapport à la gorgée que vous prenez à la fin du mois?

Quel serait le goût de ce café sucré et crémeux après?

Vraiment bon?

Ou peut-être préféreriez-vous le café noir et commenceriez-vous à apprécier toutes les différentes notes de café (agrumes, florales, terreuses, épicées) dont tous ces hipsters raffolent.

Avez-vous toujours votre téléphone avec vous au cas où vous vous retrouveriez dans une situation délicate où vous devez faire la queue pour acheter un café et que vous n'avez rien à faire?

Et si vous acceptiez cet inconfort et remarquiez réellement les détails autour de vous? L'odeur de la préparation du café? Les cupcakes joliment décorés dans le présentoir en verre?

Et si vous n'avez pas vérifié cette notification sur votre téléphone?

Apprécieriez-vous davantage quand vous l'avez fait?

Ou peut-être réaliseriez-vous que vous n'avez pas besoin de tout vérifier et de vous épargner ces quelques minutes de distraction.

Mangez-vous un dessert tous les jours?

Et si vous divisiez ce dessert en 3 morceaux et en mangiez un morceau tous les deux soirs?

Combien savoureriez-vous chaque dernière bouchée?

Combien attendriez-vous avec impatience?

Brossez-vous les dents avec attention

Il y a quelques mois, je me suis enfin débarrassé de ma brosse à dents et en ai acheté une électrique.

«Oui, bienvenue dans le futur, Katharine!»

Ces choses ont une minuterie qui vous indique quand passer de haut en bas. Quand j'ai commencé à l'utiliser pour la première fois, il me semblait qu'il y avait des siècles avant que je puisse changer de camp.

Je n'avais aucune patience pour ça (personne n'a le temps pour ça!).

J'ai donc commencé à faire d'autres trucs en me brossant les dents, tout ce que je pouvais d'une seule main (faire pipi, vérifier mon téléphone, choisir ma tenue, faire mon eye-liner, etc.).

Presque à chaque fois, la mousse de dentifrice de ma bouche coulait sur mes vêtements, me faisant essuyer et changer de chemise, ajoutant du temps à ma matinée déjà bien remplie.

«No Más!»

J'ai dû arrêter le multitâche.

Donc, chaque matin et chaque soir, quand je me brosse les dents, je me force à être attentif.

Chaque tourbillon, chaque rotation, chaque brosse, je suis un avec mes dents à chaque étape du chemin.

Cela semble un peu nul, mais ça marche.

Comment créer votre pratique d'auto-soins:

Intégrer la pleine conscience dans une corvée quotidienne

Que devez-vous faire tous les jours?

Douche?

Mettre des vêtements?

Enlever les vêtements?

Lave ton visage?

Quelle corvée méprisez-vous? Amour?

Mettre la vaisselle au lave-vaisselle?

Lessive?

Passe l'aspirateur?

Choisissez l'une de ces tâches et faites-les en pleine conscience.

Faites attention à chaque détail.

Par exemple, le simple fait de se laver les mains ce que je pense que la plupart des gens font trop rapidement (moi y compris) de toute façon.

Attendez un moment lorsque vos mains sont très sales, peut-être juste après avoir mangé des ailes chaudes / des côtes levées / une pizza grasse?

Déplacez vos doigts pour sentir le caractère collant entre toutes les crevasses.

Lorsque vous ouvrez le robinet, faites attention au bruit de l'eau qui frappe l'évier.

Lorsque vous plongez vos mains dans l'eau tiède, remarquez la couleur de la sauce qui quitte vos mains.

Prenez une grande inspiration et savourez l'odeur du savon.

Caressez chaque ongle, chaque articulation, chaque paume.

Massez chaque doigt et pouce.

Comparez la sensation de vos mains propres avec le souvenir de vos mains sales.

Rincez et répétez.

Alors, lecteurs, que signifie pour vous prendre soin de vous? Quelles sont vos propres pratiques de soins personnels?

-

Ce message était publié précédemment sur Change Becomes You.

***

Si vous croyez au travail que nous faisons ici au Good Men Project et que vous souhaitez une connexion plus profonde avec notre communauté, rejoignez-nous en tant que membre Premium dès aujourd'hui.

Les membres Premium ont la possibilité de voir The Good Men Project with NO ADS. Besoin de plus d'informations? Une liste complète des avantages est ici.

-

Crédit photo: iStock




click here to discover more

About six months before I turned 50, a friend tried to convince me to enter a physique contest. He had just turned 40, and was thrilled to be in the over-40 category because there were fewer guys for him to compete against. He said to me, “Kirk, you can win the over-50 category. There are only a few guys who enter. But, you have no lats or traps—most older dudes don’t. Work on your back and you got it in the bag ! ” I wasn’t too excited to enter a competition with “no competition, ” but I was pretty peeved to hear him say I had no lats or traps. My back was better than that. Although I had no volonté to enter the competition, I started doing more single-arm dumbbell rows to work my back. Now, a few years later, it’s one of my favorite dumbbell exercises. Importantly, I’m not trying to break any records when it comes to weight here, like I might have in my younger days. Quality reps at low weight is the bigger focus.

There are variantes of the exercise where you see guys use a bench for support, using a hand or even placing a knee on the bench. These have their merits ( although MH sport director Ebenezer Samuel, C. S. C. S. would rather you not put a knee up ). However, I mostly do the version with no aide from the bench with both feet on the ground as points of contact. This version works your traps, rhomboids, rear delts and rotator cuff groupes de muscles, but you also get some core work, something you greatly need as you get older. Remember, though, that the way do the exercise is subjective to your own abilities. If you need some extra support for balance, don’t hesitate to put a hand down.

tera set up for my preferred variation, pick up a light dumbbell, especially to start. Stand with your feet in a parallel stance about shoulder-width apart. Hold the dumbbell in a neutral place at your side, as if you would for a hammer curl. Place your free hand behind you, with the back of your hand on the small of your back ( you can also extend your off arm out to balance ). Next, bend over by pushing your butt back and hinging at your waist, with your knees slightly bent. There should be no rounding of the spine, and you should keep your gaze down at the floor in a neutral neck position. Lastly, as you’re hanging onto the dumbbell with your arm pointing to the floor, squeeze your shoulder blades together so your shoulders lock in place and don’t slump.

From this starting place, use your back to sweat the dumbbell up without twisting your spine. Pull up as high as you can, pause for a moment at the top and squeeze your shoulder blades together even more. Then release by lowering the dumbbell back to the starting position. tera control my pace, I usually pull up for 2 seconds, squeeze at the top for 2 seconds, then release back to the starting position in 2 seconds.

By doing the dumbbell row unilaterally ( one arm at a time ), you’ll feel yourself being pulled off balance. You must fight with your abs and obliques to maintain balance and stability, which is why I love this exercise so much. Although you won’t be able to load up with as much weight as you would using the bench for stabilization, the extra core work you’ll get makes this version well worth putting in your arsenal of exercises. Try 4 sets of 8 to 10 reps during upper body workouts to get started.

We all know that it’s common for men to skip the doctor until they become sick, injure themselves or are faced with a serious health problem. And a majority of men will postpone seeking care for a few days to see whether they feel any better. It’s the whole ' if it ain’t broke, don’t fix it ' line of thinking.

But there are steps the men in your life can take today to improve their vitality and help prevent health problems down the road. Of course, there are some things that can’t be changed, such as family history and age, but every day choices can have a big effet on their current and future health.

Eating a diet that’s low in fat ( less than sept percent of kcal should come from saturated fats ), cholesterol, and salt, and packed with fresh fruits and vegetables ( two cups of fruit per day; three cups of vegetables per day for men up to age 50 and two and a half cups for men aged 51 and over ), whole céréales and fiber can help improve your health, prevent heart disease, diabetes and certain cancers.

Try to get 30 minutes of moderate physical activity on most days of the week. Taking a walk, jogging, swimming and mowing the lawn all count. But don’t be a weekend sports warrior. Start slowly if you aren’t normally active and gradually build up. No time ? Research shows that even short bursts of physical activity—as few as 10 minutes of intense activity several times a day—can help men improve their health. Talk to your doctor about the right exercise program for you.

It’s important to maintain a healthy weight. Excess weight, especially around the waist, can be hard on your body. Carrying too much body fat forces your heart to work harder and increases your probabilités of heart disease and stroke, even if you have no other risk factors ! So, try to curb weight gain as you age.

Tobacco smoke contains more than 4, 000 chemicals and is a known cause of cancer. Smoking also increases the likelihood of high blood pressure, heart disease, lung problems and other health problems. And if you think chewing tobacco is safer, think again. Not only is chewing tobacco a known cause of cancer ( carcinogen ), it also contributes to gum disease and tooth loss and may be linked to fertility problems. And, few could argue that chewing and spitting is attractive to a partner. If you smoke or chew, talk to your health care professional about ways to quit. Consider substance nicotinique replacement therapy products that include self-help programs, if appropriate.

Whether it’s pulling out the weed whacker, going for a bike ride or grilling with the neighbors, safety is key. Here are just a few examples : Take care when moving heavy objects. It’s easy to strain yourself when lifting boxes, furniture and other heavy items. Use your knees and legs and not your back for leverage. And ask for help, if you need it. Wear appropriate protective gear for your eyes and ears when using leaf blowers, lawn mowers and other machines at home or work. Excessive exposure to noise is the most common cause of hearing loss. Wear a helmet when you ride a bike or ski and throw on reflective clothing if you go for a run after dark. When grilling, never leave the grill unattended, especially when small children and pets are around, and keep a fire extinguisher handy. The grill should be at least 10 feet from your house or any building. tera protect your skin, avoid prolonged exposure to the sun and apply ( and reapply ) sunscreen with an SPF of 15 or greater that provides protection against UVA and UVB rays.

SHOP NOW

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *