Home » Blog » Hypopressive Exercise for Post – Herman & Wallace

Hypopressive Exercise for Post – Herman & Wallace

Every guy in the gym wants a rippling six-pack. And while the path to ripped abs isn’t easy, this high-intensity workout finisher will certainly help you get there.

That’s why any abs workout for beginners must come with a disclaimer : It’s not going to be easy. The proverbial washboard is unlikely to happen unless a guy first drops his body fat in the neighborhood of 10%—no small task for even a dedicated lifter with a highly focused diet plan.

Of course, working the abs before you reach that level of leanness is hardly a waste of time; it’s just the results won’t be evident, which can be frustrating to a lot of lifters.

The good news : Just about any movement that strengthens your core—the supporting musculature around your hips, midsection, and shoulders—will also strengthen the abs. So even as you’re dialing down your body fat, you’re building a strong foundation for functional movement and a body resistant to injury. If you think of abs as a byproduct rather than the end goal of training, you’ll better appreciate the process—and the results.

For this best-abs-for-beginners routine, complete a 5- to 10-minute cardio warmup, then perform 2-3 rounds of this circuit. Once you find your abs no longer getting sore, and you’re not progressing, ratchet things up a bit and try our classic six-week power abs workout routine.

Many of us pick a couple of the same core exercises—crunches, anyone ? —and end up doing them over and over again. But a dumbbell ab workout can shake things up because it’ll challenge you to incorporate some surprising core moves that you might not necessarily think of as abs exercises.

There are two main ways you work your abs : through movement and anti-movement, Sivan Fagan, C. P. T., owner of Strong with Sivan in Baltimore, tells SELF. Traditional abs work uses movement to challenge your core, often through flexion, like with crunches. But anti-movement can be a really effective way to work your core too.

With these kinds of abs exercises, you’re training your core to resist movement, which boosts core stability, she says. You do this through anti-flexion, where your spine resists folding forward under load ( like with a deadlift ), anti-extension, where you resist the extension of your lumbar spine to prevent your low back from hyperextending ( like with a plank ), anti-lateral flexion, where you resist bending from the side ( like with a suitcase carry ), and anti-rotation, where your core resists twisting ( like with a single-leg soulevé de terre ).

vWhile anti-movement abs exercises can look like traditional abs exercises—as the plank does—many of them play double duty as upper- and lower-body exercises too. And using dumbbells for added resistance can help kick them up a notch.

These exercises will challenge your entire core, which is important in helping you lift more weight in your workout as well as function better in everyday life, whether you’re twisting to the side to pick something up or lifting a heavy box over your head. Plus, a strong core can help prevent and reduce lower back pain.

Since these dumbbell moves are pretty varied, try picking three or four that you like to string together into a circuit for a simple dumbbell ab workout. Try doing 10–12 reps of each move and repeat the circuit three times. You can also choose one or two to swap for a similar exercise you’re already doing but no longer feel pumped about.

Start in a high plank holding a dumbbell in each hand on the floor, hands shoulder-width apart, shoulders stacked directly above your wrists, legs extended behind you wider than hip-width apart ( it’ll help with stability ), and your core and glutes engaged. This is the starting place.

Pull your right elbow back to do a row, raising the dumbbell toward your chest and keeping your elbow close to your torso. Keep your abs and butt tight to prevent your hips from rocking.

Lower the weight back down to the starting position. Bend your elbows and lower your chest to the floor to do a push-up. Push back up to plank etat. Then, sweat your left elbow back to do a row, raising the dumbbell toward your chest and keeping your elbow close to your torso. Keep your abs and butt tight to prevent your hips from rocking. Lower the weight back down to the starting place. Do another push-up. This is 1 rep.

Stand with your feet about hip-width apart. Hold a weight in each hand with your arms resting along the sides of your legs, palms facing each other.

Hinge forward at the hips, lifting your right leg straight out behind you until your torso is parallel to the floor. ( Depending on your hip mobility and hamstring flexibility, you may not be able to bend so far over. ) Gaze at the ground a few inches in front of your left foot to keep your neck in a comfortable excellente position très. The weights should be hanging down toward the floor.

With a slight bend in your elbows, slowly lift the weights up and out to the sides until they’re in line with your shoulders.

Stand with your feet about hip-width apart. Hold a weight in each hand and rest them at shoulder height, with your palms facing forward and your elbows bent. This is the starting position.

Press one dumbbell overhead, straightening your elbow completely. Make sure to keep your core engaged and hips tucked under to avoid arching your lower back as you lift your arm.

Slowly bend your elbow to lower the weight back down to the starting position. Repeat this movement with the other arm. This is 1 rep.

Sit with your knees bent out in front of you, feet flexed, and heels on the floor. Hold one dumbbell in front of your chest, and lean your torso back until you feel your abdominal groupes de muscles engage. Slowly twist your torso from right to left. Remember to keep your core tight ( and breathe ! ) throughout.


L’un de mes tout premiers souvenirs olfactifs est d’être badigeonné d’eau de Cologne apaisante et apaisante pour bébé Agua de Violeta, un incontournable dans de nombreux foyers hispaniques. C’est un souvenir que je partage avec une grande partie de notre population. Bien que nous puissions venir de différents pays, il existe des rituels hispaniques qui sont universels parmi nous. En tant que mère, je n’ai pas hésité à asperger mon propre fils du parfum enivrant, en grande partie à cause de son parfum délicieux, mais aussi pour transmettre notre tradition et l’histoire du parfum à la génération suivante.

Aujourd’hui, le paysage LatinX s’agrandit et pour bon nombre de ses fondateurs de marque, ces coutumes partagées les ont inspirés à créer des produits qui font un clin d’œil à nos traditions. Pour célébrer le Mois du patrimoine hispanique (qui se déroule du 15 septembre au 15 octobre), nous avons demandé aux principales marques de beauté, de bien-être et de mode LatinX de partager comment leur éducation culturelle en matière de beauté a contribué à façonner leur vision actuelle.

« Le nom de marque Valdé est le terme latin pour très et rend hommage à la lignée de ma mère originaire du Pérou. Son nom de famille est Valdelomar et son oncle, Abraham Valdelomar, était un poète célèbre dans notre pays. L’inspiration sculpturale, comme le récipient de forme incurvée de notre étui de rouge à lèvres rechargeable Armor, rend également hommage aux racines artistiques de la lignée familiale de ma mère. Les tons dorés de ma marque sont inspirés de l’importance de mon pays pour le métal depuis l’époque de l’empire Inca. La richesse globale de la marque célèbre ma culture et les éléments esthétiques qui influencent complètement la façon dont nous façonnons la marque. — Margarita Arriagada de Valdé Beauty

« Étant issue d’une famille équatorienne, la beauté a d’abord appris à venir de l’intérieur en étant respectueuse, gentille et en ayant toujours une bonne attitude parce que cela résonne à l’extérieur. Ma mère nous a inculqué d’être ‘Bien arreglada porque como te ven, te tratan.’ Cela signifie qu’ils vous traitent comme ils vous voient. Cela va de pair avec nos routines de beauté et de maquillage et c’est ce que ma sœur et moi respectons à ce jour. En créant ensemble Shades By Shan Cosmetics, nous avons toujours fait de notre mieux et intégré notre approche culturelle à notre marque. —Shan Berries, cofondateur de Shades By Shan

« J’ai grandi au Venezuela, un pays connu pour ses belles femmes et une obsession sociétale pour tout ce qui est beau, aux côtés de ses inégalités sociales et économiques. Quelle que soit leur position socio-économique, toutes les femmes, pauvres ou riches, voulaient être aussi belles qu’elles le pouvaient. Qu’elles aient pu acheter du maquillage importé cher ou simplement demander à leurs voisins de se faire les ongles, les femmes avec qui j’ai grandi se sont toutes investies dans la beauté dans toute la mesure du possible, car elles comprenaient intrinsèquement le lien entre les soins personnels et la confiance en soi. C’est pourquoi, lorsque j’ai développé Better Not Younger, j’ai voulu créer une ligne de beauté inclusive, en l’occurrence responsabiliser les femmes dans la quarantaine, la cinquantaine, la soixantaine et au-delà. —Sonsoles Gonzalez, fondateur et PDG de Better Not Younger

« Ma sœur et moi avons grandi à San Antonio, au Texas, où la culture mexicaine est profondément enracinée dans notre ville natale. Quand nous étions plus jeunes, notre mère latina/chinoise n’a jamais mis l’accent sur le maquillage. Elle nous a toujours dit d’embrasser notre beauté naturelle et nous a rappelé que nous sommes beaux à l’intérieur comme à l’extérieur ! Notre routine de maquillage a évolué au fil du temps, au fur et à mesure que nos Abuelas et Tias nous ont fait découvrir de nouveaux styles de maquillage. Bien que notre look quotidien soit minimaliste, nous aimons porter des couleurs vives lors d’occasions spéciales. Mélanger des produits de beauté simples et ajouter des touches de couleurs vives sont le reflet de notre héritage. » —Toni Lee Jimenez, cofondatrice de Chica Beauty

« Ma grand-mère colombienne était une beauté naturelle à l’intérieur comme à l’extérieur. Pour elle, tout était question de simplicité : une peau hydratée et une paire de boucles d’oreilles et elle était prête à partir. Elle s’est toujours tournée vers les ingrédients naturels pour trouver des solutions. C’est là que j’ai vu pour la première fois des feuilles d’aloès entières et des fleurs de camomille. A travers elle, il était clair que ce qui venait de la terre était meilleur. Cela m’a marqué au fil des ans et a inspiré mon approche de Kura Skin. —Katrina Moreno Lewis de Kura Skin

« Ma mère est ma plus grande influence. Elle m’a toujours exhorté à prendre soin de ma peau, de l’utilisation d’un écran solaire quotidien à une hydratation en profondeur le soir. Aussi, quand ma mère était petite, elle se rendait au magasin du coin pour acheter un cube de beurre de cacao pour utiliser un baume à lèvres. J’adore cette histoire parce que j’utilise du beurre de cacao biologique dans notre baume à lèvres à la rose et notre beurre de beauté de la tête aux pieds. —Patricia Fonseca de Tap Tap Organics

« Mon père a quitté Cuba très jeune et a surmonté de nombreux obstacles pour devenir un pilier prospère de la communauté. Ma mère est portoricaine et a pu partager sa culture avec moi alors que j’ai grandi sur l’île pendant la plupart de mes années de formation. Porto Rico a enduré de nombreux défis naturels et les gens sont devenus plus forts et farouchement fiers. Antedotum fournit les remèdes qui me font me sentir en confiance, en sécurité et belle. Si je peux inspirer les jeunes latinos à donner le meilleur d’eux-mêmes et à réaliser leurs rêves aussi, je peux continuer l’héritage de mes parents. —Karina Perez-Marconi d’Antedtoum

« Ayant grandi dans une famille cubaine, ma mère a toujours été dans la beauté et la mode. Sa trousse de maquillage était toujours pleine. Durant mon enfance, j’ai également adapté certains rituels et traditions de beauté et l’une d’entre elles est l’eau de Cologne pour bébé avant le coucher. Peu importe mon âge, je tamponnerai toujours du parfum Agustin Reyes Royal Violets avant de frapper le sac. C’est ce que ma mère a fait et ce que sa mère a fait avant elle. J’ai apporté ces éléments dans mes marques qui sont inspirés par mes propres expériences en grandissant à Miami en tant que Latina et l’héritage que ma famille a transmis. —Kathleen Fuentes of Lights Label & Lights Lacquer

« Ma grand-mère possédait son propre salon de beauté et m’a appris que lorsqu’on aime ce qu’on fait, on n’a pas l’impression de travailler. Mon entreprise est un hommage à mes racines cubaines et a été inspirée et nommée d’après elle, à qui j’attribue l’amour de l’entrepreneuriat, une passion pour les bijoux et une profonde admiration pour l’histoire que chaque pièce unique raconte. Pour honorer ma culture, j’ai lancé des pièces du Mois du patrimoine hispanique inspirées des villes de Cuba laissées par ma famille. Chaque pièce contient de la nostalgie et de l’amour pour la maison, tant de Cubains de ma famille ont été contraints de partir. —Ylette Luis de XIO par Ylette

« Ma culture brésilienne est fortement investie dans la beauté et le bien-être et cette influence a certainement contribué à façonner le processus de création de OneSkin. En visitant le Brésil, vous remarquerez que dans tous les types de communautés, il y aura de nombreux salons de beauté et barbiers. Se sentir bien, avoir l’air bien et vivre une vie joyeuse est un trait fort de notre culture. Chez OneSkin, même si nous sommes une marque scientifique, nous voulons apporter cette chaleur et cette joie héritées dans la façon dont nous communiquons. -Dr. Carolina Reis Oliveira, PDG de OneSkin

« Dans la culture américano-mexicaine, il y a une blague courante sur la façon dont Vick’s VaporRub guérit tout. Du moins selon nos Abuelas ! C’était la réponse à tout : un mal de tête, des muscles endoloris, une peau sèche, même un cœur brisé ! Au fur et à mesure que je prenais conscience de ce qui était absorbé par ma peau, j’ai arrêté d’utiliser Vick’s VaporRub et j’ai cherché des solutions plus naturelles. Lorsque j’ai commencé à bricoler dans mon laboratoire de cuisine, l’une des premières choses qui m’a inspiré à créer était un baume universel qui pouvait inspirer le même genre de foi « panacée », mais fabriqué avec des ingrédients vraiment naturels et doux pour la peau que vous pourriez sentez-vous bien de mettre votre peau. —Marisa Quintanilla de Wildland Organics

«Je peux attribuer mon amour de la couleur et de la texture au fait d’avoir grandi dans une communauté dynamique et culturellement riche comme celle que l’on trouve ici dans la vallée du Rio Grande, où Miami Fitwear est actuellement basée. Le mouvement artistique latino-américain qui prospère dans de nombreuses communautés indigènes mexicaines comme la nôtre est l’une de mes plus grandes influences. Ma mission est de favoriser l’expression de soi en créant un produit audacieux, amusant, unique et, surtout, inclusif. —Raquel Ponce, fondatrice de Miami Fitwear

« Ayant grandi au Mexique, ma grand-mère et ma mère avaient des rituels de beauté quotidiens. Chaque journée commençait avec une crème pour le visage, des bigoudis et du maquillage, qu’ils quittent la maison ou qu’ils aient des invités. C’était une discipline ; une routine dans laquelle ils trouvaient de la joie. Une crème hydratante de nuit était également très importante. La transmission de ces rituels est la raison pour laquelle K-Beauty a tant résonné en moi. Cela m’a rappelé à quel point j’aimais voir les femmes de ma vie se préparer pour leurs journées. Avec Aloisia Beauty, nous voulons fournir des soins de la peau efficaces et propres que vous intégrez à votre routine de soins de la peau et que vous transmettez à vos proches, tout comme ma mère et ma grand-mère me les ont transmis. —Veronica Konecke, cofondatrice d’Aloisia Beauty